1741

Gault&Millau's review

L'enseigne, qui fait allusion à l'année de construction du Château des Rohan qui lui fait face, fête en 2022 son dixième anniversaire. Dix ans que Cédric Moulot n'arrête pas de collectionner les pointures. Jérémy Page vient de remplacer Fabien Raux qui, lui, avait succédé à Guillaume Scheer et à Thierry Schwartz. Le nouveau maître des lieux arrive de L'Atelier de Joël Robuchon de Londres où il a été chef exécutif pendant trois ans après avoir oeuvré dix ans dans celui de Saint-Germain-des-Prés. Il a d'emblée trouvé le ton juste, et nous avons même été emballés par ce classicisme précis et raffiné, conjugué à une certaine audace. Il n'y a pas de carte et le soir on choisit entre deux menus surprise à 4 ou 6 plats. Au menu Découverte à 4 plats (105€), cela commence fort avec cette incroyable carbonara végétale élaborée avec des tagliatelles de céleri combinées à une mousseline de céleri, un crumble à la noisette, un sabayon au vin O2 de chez Jean-François Otter à Hattstatt dans l'esprit d'un vin jaune, aux arômes de brou de noix fraîches qui lui confèrent beaucoup de peps. Quant aux filets de rouget juste raidis, accompagnés de ravioles végétales de chou rave contenant fenouil, gingembre et citron confits, ils sont accompagnés d'une "sauce roche" corsée, d'une puissance aromatique rare. On atteint même les quatre toques avec cette tendre côte de cochon de lait, accompagnée de fines girolles bouton de culotte, de l'artichaut violet, une quenelle de légumes confits coiffés d'herbes très délicates (sauge frite, oxalis, roquette et achillée millefeuille). Les instants sucrés sont loin d'être négligés avec ce riche gâteau au chocolat qui conjugue biscuit, mousse au chocolat, coeur coulant, crémeux à la fève de tonka et glace à la vanille riche et fondante. Un style classique adapté au goût jour qui sied bien à cette bonbonnière chic dont le décor fait à la fois des clins d'oeil au XVIIIe siècle et à l'artisanat français (tissus Hermès, porcelaine Bernardaud et couverts Christofle). On ajoute à cela la cave riche de 12000 bouteilles (2000 références), érudite en bourgognes et une équipe de salle dirigée par Mickael Wagner. Tout concourt à mettre en valeur la cuisine la plus gourmande de la capitale européenne.

Address

22 quai des Bateliers
67000 Strasbourg

Contact

+33 3 88 35 50 50

Web site

Facebook Go to Facebook

Twitter Go to Twitter

Instagram Go to Instagram

Opening hours

Monday 
Tuesday  / 19:00 - 21:30
Wednesday  12:00 - 14:00 / 19:00 - 21:30
Thursday  12:00 - 14:00 / 19:00 - 21:30
Friday  12:00 - 14:00 / 19:00 - 21:30
Saturday  12:00 - 14:00 / 19:00 - 21:30
Sunday 
Publicité

Menus

Some other adresses

Winstub le Clou
Selected by Gault&Millau Selection
11 / 20

Winstub le Clou

3 rue du Chaudron, 67000 Strasbourg

C'est une des winstubs les plus connues de la ville. L'intérieur est d'un pittoresque absolu, mais authentique dans sa simplicité et presque sa modestie de typique alsacien sans fard, avec ses lambris, ses céramiques et grès, ses gravures et ses tables sagement alignées pour accueillir les touristes, mais aussi les Strasbourgeois attachés à ce Clou séculaire. Certes, de cette cambuse aux dimensions réduites ne sortent pas des assiettes renversantes (la tarte à l'oignon un peu pâtouille, le baeckeoffe où on cherche la viande sous les pommes de terre, réduite principalement à quelques éclats de pied de cochon...), mais il y a une telle sincérité dans le propos que l'on comprend que la salle soit pleine et les convives heureux de goûter aux spécialités, avec un picher d'edel ou de sylvaner. Ajoutez l'accueil qui se plie en quatre pour vous trouver une place même si vous n'avez pas réservé, et le sourire, lui aussi tellement sincère, de Léane, qui assure comme une pro sans jamais perdre en gentillesse.

Winstub Zuem Strissel
Selected by Gault&Millau Selection
10.5 / 20

Winstub Zuem Strissel

5 place de la Grande Boucherie, 67000 Strasbourg

Cette autruche (Strissel) est un symbole de la ville, bonne winstub classique qui ne déborde pas de ses attributions, offrant un répertoire qui évolue peu en restant fidèle à ses valeurs pour le plaisir des nombreux touristes. On rassemble la grande liste des spécialités régionales, on surveille les tarifs à la dizaine de centimes près et tout va bien : tarte à l'oignon, presskopf, tartes flambées, tête de veau gribiche, cordon bleu crème et champignons.... Le pot de sylvaner en demi est à 10,70 €.

Winstub - Chez Yvonne
Selected by Gault&Millau Selection
12 / 20

Winstub - Chez Yvonne

10 rue du Sanglier, 67000 Strasbourg

Jean-Philippe Burrus qui possède le Relais de la Poste à La Wantzenau, le Crocodile et les Secrets des Grands Express a repris en 2021 la winstub mythique tandis que Cédric Moulot, le pape de la restauration strasbourgeoise, en assure la gestion. Petits salons douillets, rideaux à carreaux, boiseries chaleureuses, photos-souvenirs de célébrités et ambiance typiquement strasbourgeoise. L'ancien débit de vins à colombages est devenu l'adresse-conservatoire incontournable depuis qu'il a acquis la célébrité grâce à Jacques Chirac. À la carte, terroir et tradition avec choucroute, jambonneau, langue de veau, coq au riesling sont complétés par une ardoise au gré du marché dont la qualité a surpris nos enquêteurs : bel omble chevalier frais et mi-cuit, radis Ostergruss et kässknepfle au pavot, fin râble de lapin au miel bio des ruchers de Salm, accompagné de navets aux bourgeons de sapin, gourmandise autour de la cerise et glace artisanale de la pâtisserie Naegel. Dans la cave, superbes vins alsaciens de propriétaires de qualité.

Advertisements