Restaurant Jean-Luc Tartarin

L'avis de Gault&Millau

Face au Parc Saint-Roch et à la large avenue arborée encore plus verdoyante depuis l'arrivée du tram, Tartarin c'est "Le Havre autrement". On oublie le béton armé de Perret, on tutoie le parc, on s'installe dans un décor contemporain orné de toiles, de fauteuils design en acier, on s'imprègne de la fibre culturelle et de l’âme vagabonde des patrons. On savoure l'intimité et la suavité de l'atmosphère élégante. Jean-Luc Tartarin, technicien hors pair, à l'imagination débordante, sensible, apporte à tout ce qu'il touche la marque d'une très forte personnalité au service des meilleurs produits. Il cherche l'émotion et le goût exact, et délivre une cuisine qui nous surprend chaque année, tant elle se renouvelle et tant sa ligne culinaire s'adapte à l'esprit contemporain. Il puise ses idées dans ses voyages, s'approvisionne chez les meilleurs producteurs de la région. La fête commence très fort avec ce festival d'amuse-bouche, servis dans un bol sphérique constitué de plusieurs étages déployés devant chaque convive. Parmi les plats signature figure la grosse langoustine "juste léchée" par la fumée à la braise de romarin, rehaussée d'une râpée de citron vert, d'oxalis pourpre, et soulignée par un cappuccino de jus de têtes à l’encre de seiche. Le saint-pierre poché à l'huile d'olive des Calabres et rôti avec une extrême précision, est accompagné d'une fleur de courgette farcie d'une "chantilly de pommes de terre de Noirmoutier à la citronnelle" (en fait une émulsion) et de baies de Bataks. Appelée à juste titre "d'insolite", cette composition de betteraves du "jardin", associées à des cerises fraîches, de rognon et de foie de lapin de chez "Le Gars Daudet" juste raidis, est un plat remarquable dont nous nous souviendrons longtemps. Quant au classique pigeonneau ici subtilement frotté à la fève de Tonka et cuit en croûte de sel, avec les radis du jardin, les girolles, est le comble du raffinement, même si un rince-doigt aurait été le bienvenu. Aucune fausse note, hormis la gelée de homard et caviar à la crème de chou-fleur servie en début de repas, qui nous a semblé un peu fade. Les becs sucrés ne seront pas déçus par le menu dégustation qui propose deux desserts. D'abord le chocolat Argango 85% de la maison Cluizel, au lait fermier et au sel de Maldon, d'une extrême légèreté, puis ces incroyables fraises de Jumièges, au parfum d'agastache, qui finiront par faire craquer même ceux qui n'aiment pas les fraises, dont le goût est amplifié par la saveur du sarrasin caramélisé. Tous ces plats signature sont accordés de vins d'auteur conseillés par un sommelier talentueux.

Adresse

73 avenue Foch
76600 Le Havre

Contact

+33 2 35 45 46 20

Site web

Facebook Voir la page Facebook

Twitter Voir le compte Twitter

Instagram Voir le compte Instagram

Horaires

Lundi 
Mardi  12:00 - 14:00 / 19:00 - 22:00
Mercredi  12:00 - 14:00 / 19:00 - 22:00
Jeudi  12:00 - 14:00 / 19:00 - 22:00
Vendredi  12:00 - 14:00 / 19:00 - 22:00
Samedi  12:00 - 14:00 / 19:00 - 22:00
Dimanche 

Equipe

  • Jean-Luc Tartarin,  Chef
  • Annabelle Tartarin,  Chef de salle
  • Vincent Bridoux,  Chef de salle

Catégories

Cuisine d'auteur Français Accès handicapés WiFi Menu enfants Leçons de cuisine Animaux acceptés Climatisé Affaires Romantique

Afficher le plan

Publicité

Formules

D'autres bonnes adresses

Les Enfants Sages
Sélectionné par Gault&Millau Selection
10 / 20

Les Enfants Sages

20 rue Gustave Lennier, 76600 Le Havre

Dans une fière maison de brique près du quartier Saint-François, une table simple et avenante où l'on cultive un agréable côté familial sous le slogan "cuisine et vins sympathiques". Entre les tapas, les entrées aimables (couteaux farcis, fricassée de champignons) et des petits plats de chez nous (tartare au couteau, côte de cochon miel romarin) et les indispensables de la mode (ceviche de dorade, tataki de thon), le contrat est rempli. Cave basique.

Le Quint&Sens
Sélectionné par Gault&Millau Selection
11.5 / 20

Le Quint&Sens

98 rue du Président Wilson, 76600 Le Havre

Français

Nous aimons le travail artisanal et personnel de Solène Bigot qui, après avoir été l'une des premières dans le "109 Gault&Millau", poursuit son chemin avec la même détermination. Le lieu est agréable, entre le coeur de ville et Sainte-Adresse, près du square Saint-Roch, et il y a toujours de bonnes idées dans le menu du jour.

Le Margote
Sélectionné par Gault&Millau Selection
11.5 / 20

Le Margote

50 quai Michel Féré, 76600 Le Havre

Fruits de mer

A l'orée du quartier Saint-François, une table qui compte, avec un standing et une cuisine relativement ambitieuse. La formule à 34 €, servie midi et soir, donne un bon aperçu de l'offre du chef Gauthier Teissere : pressée de foie gras de canard pain d'épice et gelée de cassis au poivre long, filet de bar cocos de Paimpol mousse de marjolaine et pickles de fenouil, quetsches confites dacquoise amande... Une dégustation pour le soir à 45 €.

Publicité