C'Yusha

13/20
 

3.0/5 2 avis

Site web
Voir les photos

Chef

Pierrick CELIBERT
  • +33 5 56 69 89 70
  • Voir le plan 12 rue Ausone
    33000 Bordeaux
  • De 19 à 45

  • Horaires Ouvert. Ferme dans moins de 00:15
    • Lu
    • Ma
    • Me
    • Je
    • Ve
    • Sa
    • Di
    • Fermé
    • 12:00-13:15
    • 12:00-13:15
    • 12:00-13:15
    • Fermé
    • Fermé
    • Fermé
    • Fermé
    • 19:30-21:30
    • 19:30-21:30
    • 19:30-21:30
    • 19:30-21:30
    • 19:30-21:30
    • Fermé

Vous avez mangé chez C'Yusha ? Partagez votre avis avec nous...

L'avis des gastronautes

3.0 / 5
Jean-François_Laplume
mis à jour le 07/03/2017 à 14:23 • posté le 13/10/2015 5.0 / 5

Je découvre le commentaire d'Alex33 et ne peux m'empêcher d'y réagir.Porter un tel jugement sur un tel restaurant pour une simple histoire de cigarette (fut-elle électronique) en dit long sur sa fiabilité.Je suis allé dîner plusieurs fois au C'Yusha et c'est à chaque fois un moment privilégié.Outre le fait que la cuisine y est excellente et préparée quasiment sous vos yeux, le nombre de table y est volontairement limité à la fois pour éviter une trop longue attente et pour permettre à chacun de vivre ce moment sans être mêlé aux conversations des autres convives (comme c'est si souvent le cas dans tant de restaurants).Le chef fait revivre de nombreux produits 'oubliés' et propose des combinaisons absolument stupéfiantes.A chaque plat, une explication y est donné tant sur l'origine des produits que sur le travail effectué par le chef...Bref, à l'exact opposé de ce que prétend Alex33 : un respect du client poussé beaucoup, beaucoup, beaucoup plus loin que dans nombre d'établissements pourtant hautement cotés.PS: en effet, l'odeur d'une cigarette, même électronique, serait une insulte au raffinement de la cuisine et une marque d'irrespect pour les autres convives => heureux de ne pas croiser la route d'Alex33...

Alex33
mis à jour le 07/03/2017 à 14:23 • posté le 06/03/2015 1.0 / 5

Aucun respect du client.J'avais réservé pour l'anniversaire de ma femme.La cigarette électronique est interdite mais ce n'est qu'une fois assis que l'on vous en informe vertement. Sur le site, à l'entrée, aucun avertissement.J'ai indiqué mon désaccord, que je n'aurais pas réservé si j'avais su.Le chef lui même m'a répondu que je n'étais pas obligé de rester. La classe vraiment.Nous sommes donc parti.La salle était vide ce jeudi soir à 20h00.Ceci explique certainement cela.Lorsque l'on veut se faire passer pour un grand restaurant, il faut en adopter les manières. Là, c'est la gargote qui veut se faire aussi grosse que la ... cantine.À fuir.