Le Jules Verne

L'avis de Gault&Millau

Cette rencontre est comme une évidence : Frédéric Anton a dû souvent en rêver, et si le Pré Catelan est un écrin grandiose et unique, la Tour Eiffel est un fantasme qui ne peut laisser aucun chef d'orchestre culinaire indifférent. Comme Victor Hugo s'exclamant devant la cathédrale alsacienne : "J'ai vu Chartres, j'ai vu Anvers, il me fallait Strasbourg", Frédéric Anton a investi le Jules Verne comme une nécessité. Nous savons qu'il est là pour regarder le sommet et non les piliers, que cette table hautement touristique doit devenir un second phare, ou un premier. Dans ce cadre chic et pourtant chaleureux, il emmène avec adresse les convives de ce deuxième étage, qui offre tout Paris à ses pieds, dans des sphères déjà élevées : son fameux crabe au caviar est là, l'artichaut barigoule si bien personnalisé, le cabillaud en aïoli, l'agneau rôti crème moutarde à la réglisse, le soufflé chaud avec son sorbet au grué de cacao. 135 € au déjeuner, 190 ou 230 € le soir selon le nombre de plats (5 ou 7) pour un récital de cuisine "antonienne", aux bases bourgeoises transcendées. Service de haute compétition, cave bien orientée, adaptée à la hauteur des lieux.

Adresse

6 avenue Gustave Eiffel
75007 Paris 7
Bir-Hakeim

Contact

+33 1 45 55 61 44
Voir le site web

Horaires

Lundi  12:00 - 13:30 / 19:00 - 21:00
Mardi  12:00 - 13:30 / 19:00 - 21:00
Mercredi  12:00 - 13:30 / 19:00 - 21:00
Jeudi  12:00 - 13:30 / 19:00 - 21:00
Vendredi  12:00 - 13:30 / 19:00 - 21:00
Samedi  12:00 - 13:30 / 19:00 - 21:00
Dimanche  12:00 - 13:30 / 19:00 - 21:00
Publicité

Formules

D'autres bonnes adresses

Thiou
13 / 20

Thiou

94 rue de la Tour Maubourg, 75007 Paris 7

Affaires Thaï

Publicité