L'Océanide

11.5/20
 

3.8/5 2 avis

Site web
Voir les photos

Chef

David GARREC
  • +33 2 40 20 32 28
  • Voir le plan 2 rue Paul-Bellamy
    44000 Nantes
  • De 21,9 à 98

  • Horaires Fermé
    • Lu
    • Ma
    • Me
    • Je
    • Ve
    • Sa
    • Di
    • Fermé
    • 12:00-14:00
    • 12:00-14:30
    • 12:00-14:00
    • 12:00-14:00
    • 12:00-14:00
    • Fermé
    • Fermé
    • 19:00-21:30
    • 19:00-21:30
    • 19:00-21:30
    • 19:00-21:30
    • 19:00-21:30
    • Fermé

Vous avez mangé chez L'Océanide ? Partagez votre avis avec nous...

L'avis des gastronautes

3.8 / 5
JPP
mis à jour le 07/03/2017 à 14:23 • posté le 29/12/2015 3.5 / 5

Si la qualité de la cuisine de David Garrec est indéniable avec notamment un très intéressant menu à 21 € 90 sans choix, avec Oeuf poché aux champignons, émulsion d'ail doux, Rognons de veau sautés servis avec son beurre de cuisson aux échalotes, et Panna cota aux agrumes, celui à 29 € 90 avec ses Noix de Saint-Jacques rôties au butternut, émulsion romarin, son Abanico de cochon ibérique servi croustillants, et son dessert; Comme une tarte à l'ananas servie avec son sorbet, sans oublier les mignardises, Pâte de fruits rouges, Madeleine et Cannelé, est certainement la bonne affaire de cet Océanide au décor quelque peu désuet. Mais le grain de sable qui vient perturber ce qui serait un très bon rapport qualité/prix, ce sont les prix exorbitants des vins, qu'ils soient à la bouteille ou au verre ! Ne pas trouver au pays du Muscadet, une bouteille à moins de 20 € 00 (premier prix à 25 € 00), proposer un Meursault 2007 'Les Perrières' de Coche-Dury à 1100 € 00 le flacon, et suggérer une coupe de Champagne de Georges Vesselle, donc un vin de négociant manipulant, à 11 € 00 les 8 cl, soit 99 € 00 la bouteille, relève de l'attrape-nigaud.

J-Krak
mis à jour le 07/03/2017 à 14:23 • posté le 01/11/2014 4.0 / 5

Restaurant spécialisé dans les produits de la mer à deux pas du marché de Talensac. Des Saint-Jacques très en forme, fondantes et croquantes en même temps, émulsionnées d'agrumes. Un pavé de bar divin accompagnés de différents légumes miniatures très mignons et surtout ce jus de viande à la truffe servi à part qu’on mange à la cuillère en accompagnement, absolument providentiel. Le dessert, ananas chaud et fondant. Et enfin un vieux Muscadet terrible (6,50 le verre) mais je ne savais pas qu’on pouvait rendre ce vin si racé. Une addition à 50 Euros certes mais mon meilleur souvenir gastronomique nantais, donc…