17.5/20
 

5.0/5 4 avis

Site web
Voir les photos

Chef

Olivier BELLIN
  • +33 2 98 81 52 32
  • Voir le plan 7 rue de la Plage
    29550 Plomodiern
  • De 58 à 95

  • Horaires Fermé Aujourd'hui
    • Lu
    • Ma
    • Me
    • Je
    • Ve
    • Sa
    • Di
    • Fermé
    • Fermé
    • 12:00-13:30
    • 12:00-13:30
    • 12:00-13:30
    • 12:00-13:30
    • 12:00-13:30
    • Fermé
    • Fermé
    • 19:15-21:00
    • 19:15-21:00
    • 19:15-21:00
    • 19:15-21:00
    • 19:15-21:00

Vous avez mangé chez Auberge des Glazicks ? Partagez votre avis avec nous...

L'avis des gastronautes

5.0 / 5
Jeanmi56
posté le 16/11/2019 5.0 / 5

Le chef et son équipe ont transformé notre soirée en fête ! Des saveurs intelligemment mêlées, des surprises qui ravissent notre palais, tous nos sens ont apprécié. Bravo à toute l'équipe : sommelier au top ! Serveuse pétillante, pro et agréable. Cet établissement est un des rares endroits où tout est encore vrai. Simplement... Merci.

CathSer35
posté le 15/11/2019 5.0 / 5

Nous avons passé un moment exceptionnel.Nous avons été surpris et conquis par l'âme de cette cuisine authentique, un chef qui sublime les produits locaux terre et mer. Délicieux sur toute la longueur, innovant texture et saveurs des mets. Excellent rapport qualité prix. Nous y retournerons.

odile-rbt
posté le 27/09/2018 5.0 / 5

un restaurant d'exception Une soirée inoubliable un chef extraordinaire un accueil et un service chaleureux. Une découverte de saveurs qui explosent en bouche.

JPP
posté le 07/11/2017 5.0 / 5

Déjeuner d'exception le 8 septembre 2017 qui valait à coup sûr au moins les 4 toques 18/20 ! Dans les restaurants que Gault & Millau fréquente tout au long de l'année il y a bien d'autres modes que celle de la betterave (associé sublimement à la framboise en novembre 2016) que vous devriez dénoncer sans retenues ! Le caviar par exemple, qui souvent n'a d'autres but que de faire augmenter la note, pas celle de votre guide, mais celle payée par votre carte bancaire ! Tout comme la feuille d'or, ou pire d'argent, d'une totale inutilité gustative ! Pas de ça chez Olivier Bellin où seul compte l'association des produits. Et pas forcément des produits de luxe ! Quant on sublime comme lui le blé noir, quand on transcende comme il fait l'oignon avec sa Déclinaison en pétales confits au gros sel, en purée très légère et en émulsion, à priori je ne peux pas croire que Marc Esquérré pourtant fin palais n'y ait pas succombé ! Et puis, si vous avez encore un doute, visualisez cette vidéo : https://youtu.be/R8fNjnCLHIo