Rodez

Adresse

4 rue de Isse
51150 Ambonnay

Contact

+33 3 26 57 04 93


Présentation

La famille Rodez cultive des raisins à Ambonnay depuis trois siècles. Depuis 1982, Eric Rodez, représentant de la huitième génération, dirige la propriété de 6 ha de vignobles en grand cru situés sur la Montagne de Reims. Les 36 parcelles sont plantées à 55 % en pinot noir et à 45 % en chardonnay. Ce sont majoritairement des vieilles plantations : l'âge moyen des vignes est de plus de 30 ans, certaines parcelles affichant plus de 70 ans. Les désherbants et autres engrais chimiques sont proscrits. Le respect des vignes est une préoccupation journalière. Toute piste permettant un plus grand respect du vignoble en favorisant les équilibres naturels est explorée. Dès 2012, Rodez a obtenu la certification HVE (Haute Valeur environnementale), établie à l'issue du Grenelle de l'Environnement et toute la gamme est hautement recommandée. Mickael, le fils d'Eric, après ses études d'oenologue a pris en charge le vignoble.
Publicité

Les champagnes

16.5 / 20
Dosage Zéro

L'avis de Gault&Millau
Cette cuvée, issue d’un panachage de différentes récoltes (2012 à 2006), provient de vignes âgées de plus de 40 ans. Très fin au nez, elle développe en bouche, richesse et puissance aromatique, l’ensemble étant ponctué de notes oxydatives. Un vin très pur, à partager entre amis avec des huîtres chaudes au curry.

17 / 20
La Pierre aux Larrons

Millésime 2013
L'avis de Gault&Millau
Les cuvées d’Éric Rodez nous laissent bien souvent sans voix. Il y a une pureté et une précision sans recherche de séduction tapageuse qui vous parlent directement au cœur. C’est du jus de terroir certes, vertigineusement abrupte et sans atours, mais qu’est ce que l’on aime. Une sensation de brise marine sur le visage.

17 / 20
Empreinte de Terroir

Millésime 2006
L'avis de Gault&Millau
Un 2006 tout en complexité, sans lourdeur. Les notes de fine évolution sont bien là, avec des arômes de champignons frais, voire d’humus, laissant place également à des notes fruitées et de craie qui complexifient l’ensemble. La bulle est au millimètre. Un champagne grandiose aujourd'hui.

17 / 20
Cuvée des Crayères

L'avis de Gault&Millau
Si vous aimez les champagnes racoleurs passez votre chemin. Ici, c’est une eau de lumière que vous allez boire. Oui, une eau lumineuse, une eau végétale désaltérante, juste infusée de quelques notes florales. Une cuvée remarquablement saline et crayeuse. Impressionnant.

17 / 20
Les Fournettes

Millésime 2012
L'avis de Gault&Millau
Pas de fermentation malolactique et une vinification en fûts pour cette cuvée parcellaire de pinot noir dosée à 2 g/l. Le vin joue l’équilibre entre le gras et la fraîcheur zestée, et s’entoure de fins amers. Un champagne puissant et ample à proposer à l’apéritif avec un vieux comté et de l’andouille de Guéméné.

17 / 20
Les Beurys

Millésime 2013
L'avis de Gault&Millau
Toujours le style maison, lumineux, précis et d’une incroyable sensation désaltérante. Cette cuvée est un rien plus tendre avec un fruité croquant mais savoureux. Le crayeux reprend la main sur une finale époustouflante de longueur.

17.5 / 20
Les Beurys

Millésime 2012
L'avis de Gault&Millau
Alter-ego de la cuvée Les Fournettes, cette parcellaire de pinot noir, dosée également à 2 g/l et vendangée à la même date, développe un supplément de complexité au nez et en bouche, un caractère vineux et une puissance apportés par le terroir et l’âge des vignes (35 ans). La finale, fraîche et mentholée, permettra de marier ce beau champagne à un brochet au beurre blanc.

17 / 20
Les Genettes

Millésime 2012
L'avis de Gault&Millau
Le nez de ce 100%chardonnay s’exprime pleinement, riche et mûr, sur des notes séveuses et cireuses. En bouche, une finesse subtile et caressante accompagne une substance crayeuse. La vinification en fûts accompagne le vin sans le dominer. L'absence de fermentation malolactique, pour conserver toute la fraîcheur du vin, et un dosage millimétré font de cette cuvée un modèle du genre. À déguster avec un bouquet de langoustines, mayonnaise safranée.

17 / 20
Les Beurys Macération

Millésime 2009
L'avis de Gault&Millau
Ce vin est issu d’une macération de pinot noir et il incarne parfaitement la finesse apportée par la macération douce. Tout est en dentelle : la couleur rose claire mais profonde, intense dans la délicatesse, le nez qui déroule une valse entre les fruits rouges et les agrumes, la bouche, enfin, avec une bulle perlante, une mousse fine et une texture délicate et crémeuse. Superbe réussite que ce 2009 qui conjugue générosité et grande fraîcheur avec une finesse superlative. On adore.

15 / 20
Les Fournettes

Millésime 2009
L'avis de Gault&Millau
Une cuvée de pinot noir du millésime solaire 2009, issu d’une seule parcelle et vinifiée sous bois. Au nez discret à l’ouverture, sur des notes finement boisées, succède une bouche ample, particulièrement généreuse où le fruit apparaît presque compoté tellement il est mûr. La finale reste fraîche.

16.5 / 20
Blanc de Blancs

L'avis de Gault&Millau
C’est mentholé, aérien, de fruits croquants sur fond floral et délicat. De demi-teinte en demi-teinte, sans lourdeur, tout en pastel, ce vin se déploie, s’étire laissant apparaître quelques notes de vanille et de pêche de vigne. À déguster pour lui-même ou sur un brochet.

17.5 / 20
Blanc de Noirs

L'avis de Gault&Millau
Nous sommes dans une dimension parallèle, c’est un autre monde. Le nez est fumé et un rien animal sur fond de curry, de lilas, de tabac. La bouche est vineuse et fraîche à la fois. Vineuse sans lourdeur juste patinée, fraîche comme un raisin juteux et savoureux que l’on croque. Une très très grande cuvée saline, crayeuse et ciselée.

17 / 20
Les Beurys

Millésime 2008
L'avis de Gault&Millau
Superbe ! Dès le nez, déjà puissant et élégant, c'est toute la complexité des grandes cuvées qui s'exprime. Les notes de fruits jaunes sont à la fois bien nettes, aériennes, délicates. En bouche, le fruit est mûr et puissant, mais vibrant et conservant une grande fraîcheur. C'est un grand vin de Champagne.

17.5 / 20
Les Genettes

Millésime 2013
L'avis de Gault&Millau
Est ce encore du champagne ? Est ce vraiment du vin ? On touche à l’expression végétale du terroir. Certes, c’est diablement rafraîchissant et ciselé, mais qu’est ce que c’est bon. À ce niveau, on ne sait jamais s’il faut savourer cette cuvée seule ou avec un mets. Vous pouvez tenter un carpaccio de langoustines.

17 / 20
Cuvée des Grands Vintages

L'avis de Gault&Millau
Assemblage de 6 belles vendanges (2010 à 2004 sauf 2007) pour cette cuvée issue de parcelles du grand cru Ambonnay. Le terroir et la richesse s’affirment en bouche, tandis que l’allonge et la finesse aromatique apportent un supplément de complexité. À déguster avec des plats crémés, comme une côte de veau aux champignons des bois.

D'autres bonnes adresses

TH. Petit
Sélectionné par Gault&Millau Selection

TH. Petit

11 rue Colbert, 51150 Ambonnay

Soutiran
Sélectionné par Gault&Millau Selection

Soutiran

3 rue de Crilly, 51150 Ambonnay

Serge Pierlot
Sélectionné par Gault&Millau Selection

Serge Pierlot

10 rue Saint Vincent, 51150 Ambonnay

Publicité