Vazart-Coquart

Adresse

6 rue des Partelaines
51530 Chouilly

Contact

+33 3 26 55 40 04


Présentation

La présence des familles Vazart et Coquart dans le vignoble date de 1785. Avant la Grande Guerre, Camille Vazart fut déjà un chef de file de la profession, grâce à un centre de pressurage important à Chouilly. Prenant la suite de Jacques Vazart, disparu en 2006, Jean-Pierre Vazart a affiné le style déjà très abouti de Jacques, avec de longues conservations des vins sur lies. Un nouveau pressoir en 2015 et la rénovation totale de la cuverie en 2016 permettent d'être toujours à la pointe de la technique pour cette maison certifiée "exploitation viticole à haute valeur environnementale", en conversion à la viticulture biologique. Le domaine recouvre aujourd'hui 11 hectares de vignes en grand cru, principalement en chardonnay (94%), dans la Côte des Blancs. 2020 verra les premières vendanges en culture bio et une cuvée issue d'un œuf en terre cuite.
Publicité

Les champagnes

16.5 / 20
Cuvée 82/12

L'avis de Gault&Millau
Cuvée atypique puisque issue d’une solera renouvelée à 40 % par an et débutée en 1982. Le nez est en retenue mais compact et complexe. La mousse est délicate, avec des saveurs de brioche, de fruits jaunes frais et mûrs. Pur et salivant, très droit, ce champagne se montre concentré et minéral. La finale, craquante et fraîche, est d’une longueur folle.

16.5 / 20
Special Club

Millésime 2012
L'avis de Gault&Millau
La bouche délivre une finesse et une allonge qui se déploie tout en minéralité et ménage une salinité persistante. Le vin se révèle déjà mature. Il faudra l'apprécier pour lui-même, juste accompagné de quelques tranches d’andouille de Guéméné.

16 / 20
Réserve

L'avis de Gault&Millau
Le terroir de Chouilly imprime à cette cuvée ses beaux amers et sa trame crayeuse. La bouche se révèle longue et l’apport dans l’assemblage de 25% de réserve perpétuelle apporte de la profondeur et de la richesse à ce vin qu’on servira en entrée avec une terrine de crustacés.

17 / 20
Spécial Club

Millésime 2009
L'avis de Gault&Millau
Robe citron jaune clair pour ce grand cru riche et harmonieux. Le nez, vibrant et concentré, se présente sur des notes de peau de citron, de fruits jaunes mûrs et juteux, de brioche et de crème fraîche. Les bulles sont rondes et ciselées. Elles révèlent un vin minéral et citronné dont le fruité est croquant. Finale sapide, saline et crayeuse, avec une belle fraîcheur.

17 / 20
Le Millésime brut nature

Millésime 1990
L'avis de Gault&Millau
Ce champagne, tout juste dégorgé en avril 2019, présente une splendide couleur dorée, animée de microscopiques bulles. Le nez est bien ouvert sur des arômes de tarte aux abricots, d’umami forestier, complétés par d'étonnantes notes de bouillon et de fumée. En bouche, la bulle très fine laisse place à un vin ample et généreux qui conserve une belle fraîcheur. La finale, un rien asséchante, appelle un plat généreux comme un jambon ibérique.

17.5 / 20
Le Millésime

Millésime 1990
L'avis de Gault&Millau
Un champagne de dégorgement « historique » datant de 2005. Le vin a donc passé 15 ans sur ses lies, puis 15 ans sans elles avant de nous parvenir aujourd’hui. La couleur, plutôt vieil or, semble un rien plus marquée que celle de son cousin, Le Millésime Brut Nature, récemment dégorgé. Le nez aussi marque une évolution plus nette avec des parfums de tisane de tilleul, de pâtisserie fine et beaucoup de fraîcheur avec quelques notes mentholées. La bouche est gourmande, pleine, épanouie, équilibrée avec des sucres distillés qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes. La finale sur le caramel au beurre salé ouvre de nombreuses possibilités d’accords avec des épices comme le curry ou le curcuma, des poissons blancs nobles comme le turbot.

15.5 / 20
Grand Bouquet

Millésime 2012
L'avis de Gault&Millau
La récolte 2012 a produit un vin puissant, crayeux au nez comme en bouche, très minéral, frais et tendu. Il conviendra d'attendre encore quelques années avant de faire sauter son bouchon afin qu'il développe toutes ses subtilités aromatiques (le vigneron proposait récemment en dégustation le millésime 1971 !). Achetez-le en magnum et dégustez-le à partir de 2022 avec une viande blanche à la crème et aux cèpes.

17 / 20
82/13

L'avis de Gault&Millau
Comme son nom l’indique, cette cuvée est composée exclusivement d’une réserve perpétuelle commencée en 1982 et complétée, jusqu’en 2013, de 40% d’ajout de vins des récoltes successives. Le nez se montre puissant et complexe, avec des notes d’amande fraîche et de cire d’abeille. En bouche, se révèle un vin évolué et caressant, aux notes fraîches d’agrumes. La finale est crayeuse tout en longueur. À réserver pour accompagner une poitrine de veau farcie.

16 / 20
Extra Brut

L'avis de Gault&Millau
Dosé à 1,5 g/l, le vin est composé du même assemblage de vins que la cuvée Réserve, mais avec deux années de plus. C’est un concentré de terroir qui ménage en bouche une salinité appétente. Un vin de connaisseur qui accompagnera avec bonheur un homard à la mayonnaise.

16.5 / 20
Grand Bouquet

Millésime 2013
L'avis de Gault&Millau
Bulles très fines et nez expressif pour ce beau millésime déjà évolué : encaustique, fleurs et pêche. Le vin se montre caressant en bouche, avec un subtil équilibre entre des notes crayeuses, salines, finement amères et un côté très rafraîchissant. La finale est pure comme de l’eau de roche. Une belle bouteille à présenter avec des sushis et des makis.

16.5 / 20
Special Club

Millésime 2010
L'avis de Gault&Millau
Cette cuvée de chardonnay, dotée d’une belle maturité et d'un dosage mesuré (3,5 g/l), distille en bouche une agréable fraîcheur mentholée et une longueur très plaisante. À réserver pour accompagner de beaux poissons de mer préparés en tartare, comme un bar ou une dorade.

Spécial Club

Type extra-brut
Millésime 2013

D'autres bonnes adresses

Stéphane Coquillette
Sélectionné par Gault&Millau Selection
Simart-Moreau
Sélectionné par Gault&Millau Selection
Pierre Legras
Sélectionné par Gault&Millau Selection
Publicité