AM par Alexandre Mazzia

L'avis de Gault&Millau

Aussi bardé de titres et de décorations qu'un maréchal soviétique, en haut dans tous les classements à quarante ans à peine passés, Alexandre Mazzia savoure, tout en continuant à bosser comme un acharné. Et dans la création pure, l'artiste est à peu près seul, dans son monde, laissant à chacun le loisir d'inventer ses propres couleurs. Lui-même évolue, et en permanence, assénant sa vérité des saveurs, désormais sans tergiverser, sans laisser le choix de la sauce comme par le passé. Sa leçon de carabinero est par exemple éloquente et scandée : la bouchée de brioche à la sardine et colonnata qui prépare le palais, la tête gingembre pamplemousse estragon chou-fleur fumé avocat peau de poulet grillé jus dragon, et deux préparations, l'une épicée beurre blanc gel de piment, l'autre en aigre-doux . Elle suivait un génial mouvement araignée denti, semoule et fleur d'oranger pommade raifort sucs de carapace, moule hareng maquereau noix de coco betterave condiment mojito à l'estragon jus vert roquette et diplotaxie. Dans cette avalanche de saveurs complexes, où chaque histoire est racontée par des planètes et satellites (ce qui occasionne parfois plusieurs minutes de présentation), on est tour à tour séduit, surpris, émerveillé, ensorcelé, chaque soucoupe, coupelle, assiette recevant un condiment, une sauce, un bouillon, une épice, une herbe, un vinaigre extrait de la bibliothèque magique et secrète de l'auteur, qui en compte près de 200. Et pourtant, durant tout ce spectacle, car c'en est un, vous restez en haut, ou en lévitation, selon la sensibilité, un bon moment avant de pouvoir atterrir. Quelques mariages ont déjà été entrevus, mais ont évolué, anguille chocolat, framboise harissa en condiment, glace wasabi et raifort et sont employés dans une logique confondante. Desserts dans la lignée (cannelé butternut, banane fermentée mangue riz soufflé, excellent chocolat..). L'équipe de salle dirigée par Pascal est hyper affûtée et efficace, la cuisine ouverte permet de suivre en direct ce marathon du goût surexcitant, la cave, plus parisienne que provençale par ses choix radicaux comme par ses destinations permettant au sommelier de procurer sa part de surprises.

Adresse

9 rue Rocca (8e)
13000 Marseille

Contact

+33 4 91 24 83 63

Site web

Facebook Voir la page Facebook

Instagram Voir le compte Instagram

Horaires

Lundi 
Mardi  12:00 - 14:00 / 20:00 - 21:30
Mercredi  12:00 - 14:00 / 20:00 - 21:30
Jeudi  12:00 - 14:00 / 20:00 - 21:30
Vendredi  12:00 - 14:00 / 20:00 - 21:30
Samedi  12:00 - 14:00 / 20:00 - 21:30
Dimanche 

Equipe

  • Alexandre Mazzia,  Chef,  Responsable
  • Marc Altenburger,  Chef Patissier
  • Pascal Garnier,  Chef de salle
  • Jean-Philippe Rock,  Sommelier

Catégories

Cuisine d'auteur En vogue WiFi Parking privé Cave exceptionnelle Coup de coeur

Afficher le plan

Publicité

Formules

D'autres bonnes adresses

Victor Café
Sélectionné par Gault&Millau Selection
12 / 20

Victor Café

71 boulevard Charles Livon, 13000 Marseille

Pour cette année un peu particulière, le Victor Café, restaurant du New Hotel, adopte des couleurs estivales avec une carte barbecue qui vise la simplicité sans négliger la qualité. Un menu à 25 € avec des entrées et desserts en bocaux (tomate mozza, salade César, vacherin fraise nougat glacé...) encadrant la dorade sauce pistou ou la bavette grillée aux herbes.

Viaghji di Fonfon
Sélectionné par Gault&Millau Selection
10 / 20

Viaghji di Fonfon

138 vallon des Auffes, 13000 Marseille

Tapas Méditerranéen Street food

Fonfon en version snacking et petites assiettes méditerranéennes, dans un catalogue sympathique qui permet un joli grignotage au cœur du vallon : salade de poulpes, artichauts barigoule, focaccias variées, migliacci pour un petit tour en Corse, beignets de courgettes... Bonne sélection viticole Provence et Corse, toutes les bouteilles disponibles au verre.

Urban Kitchen

Urban Kitchen

23 avenue de Corinthe, 13000 Marseille

Tout près du marché du Prado, un bistrot accueillant et contemporain aux allures de cantine vintage bien étudiée. Les assiettes s'adaptent, bien composées façon salades, bien garnies aussi, avec des suggestions bienvenues, le tartare de thon soja yuzu wasabi, la déclinaison de volaille fermière asperges pommes de terre, l'agneau confit 36h gnocchis et parmesan...

Publicité