Ullens - Domaine de Marzilly

Adresse

Château de Marzilly
51220 Hermonville

Contact

Catégories


Présentation

Belge d’origine, architecte de formation, Maxime Ullens est avant tout un passionné de vieilles pierres, de restauration de bâtiments anciens et de grands vins (il collabore à la représentation des vins d’une maison majeure de la vallée du Rhône). En 2012 il rachète, dans le Massif de Saint-Thierry, le château de Marzilly en ruine avec l’objectif de le restaurer complètement. Il y découvre une parcelle en AOC et s’entoure des meilleurs spécialistes de la biodynamie pour l’aider à l’optimiser et débuter ainsi, au mieux, une seconde carrière : celle de vigneron. Mais, c’est sans attendre que Maxime développe un petit négoce de pointe avec des vins bien choisis et parfaitement dosés.
Publicité

Les champagnes

16.5 / 20
Millésime

Millésime 2004
L'avis de Gault&Millau
Belle couleur or et fines bulles éparses pour ce 2004 issu d’un assemblage des trois cépages champenois. Le nez complexe montre une belle évolution avec des notes pêle-mêle de sous-bois, d’agrumes confits, d’orangettes et de brioche aux fruits secs. À l’aération, les notes se font plus évanescentes et on découvre même quelques arômes de fleurs fanées. En bouche, le vin offre du fruit, de la présence et une bulle très discrète. On y trouve des fruits blancs et encore une certaine et belle fraîcheur. C'est un beau champagne de table, long et évolué, qu’on ouvrira avec un comté affiné ou un ris de veau caramélisé aux girolles. Une entrée en matière magistrale.

16 / 20
Millésime

Millésime 2010
L'avis de Gault&Millau
Avec ses 9 ans sur lies, cette cuvée nous surprend. Avec une mousse abondante et des bulles vives derrière une couleur dorée, un peu vieil or, elle est déjà bien évoluée et soutenue par une patine aux notes un peu oxydatives. Au nez, l’humus se mélange au foin sec, à la couenne de porc fumée, avec des notes de pot-pourri et d’orange confite. La bouche est assez délicate sur un pêle-mêle de fruits à noyau et fleurs séchées, soutenue par la fraîcheur et l’allonge amère. Il faudra peut-être le garder en cave encore quelques années. Un mariage audacieux : une échine de porc noir rôtie au four dans du foin, avec des roses séchées.

15.5 / 20
Brut

L'avis de Gault&Millau
Majorité de pinot meunier dans cette toute première cuvée de Maxime Ullens, au château de Marcilly. Il en ressort un champagne au fruité très fin, élégant sur des notes de mirabelles et de peau d’agrume. En bouche, la bulle est millimétrée et le vin se montre tout en équilibre, en justesse entre fruit et tension. Une première cuvée parfaitement réussie.

LPM

Millésime BSA
Publicité