Pierre Gimonnet et Fils

Adresse

1 rue de la République
51530 Cuis

Contact

+33 3 26 59 78 70


Présentation

Pour les Gimonnet, l'origine des raisins est capitale. Les 28 hectares de vignes sont situées exclusivement sur la Côte des Blancs, à Cramant, Chouilly et Oger (12 ha en grands crus), mais aussi à Vertus et à Cuis (16 ha en premiers crus). Cette famille accorde également une grande importance au respect du terroir, à l'âge des vignes ainsi qu'à la maîtrise des assemblages. Résultat : des champagnes d'artiste que Michel Gimonnet, disparu début 2008, a transmis à ses fils Olivier et Didier. En 2016, ils ont lancé une nouvelle cuvée de mono-terroir, Spécial Club Oger grand cru, suivie de Spécial Club Cramant grand cru et Spécial Club Chouilly grand cru, une exception par rapport à la philosophie du domaine.
Publicité

Les champagnes

9 / 20
Fleuron

Type brut
Millésime 2002
L'avis de Gault&Millau
bouteille non retenue, abimée

17.5 / 20
Collection Magnum

Type Brut
Millésime 2004
L'avis de Gault&Millau
Très bel exemple de l’évolution des grands champagnes de la Côte des Blancs, ce 2004, avec ses notes aériennes de citron, de tilleul, d’agrumes, de toast et de brioche. Pas très concentré mais très pur, cette cuvée issue d’une vendange généreuse possède une bouche comme une dentelle, cristalline et très fraîche. D’une évolution lente à l’ouverture, le vin se conclut sur une belle minéralité, tout en finesse et en élégance. Un modèle du genre.

16.5 / 20
Cuis 1er Cru

Type Brut
Millésime BSA
L'avis de Gault&Millau
C’est la cuvée qui illustre à la perfection le style maison. Un assemblage 100% premier cru Cuis sur du chardonnay de 5 millésimes différents au moins. Le nez est séveux sur des arômes floraux, de cake au citron, de craie et d’agrumes pour le côté frais. L’impression de fraîcheur suit en bouche, où le dosage limité nous offre un vin dans la pureté avec des flaveurs de miel de fleurs en attaque, puis d’agrumes et plus spécifiquement de zeste d’agrumes sur la finale. Un champagne référence à apprécier dès l’apéritif ou sur une salade de fruits de mer.

17 / 20
Cuvée Fleuron

Type Brut
Millésime 2010
L'avis de Gault&Millau
Un blanc de blancs frais et élégant. Le bouquet est composé de notes de beurre de baratte, de pain toasté, d’agrume jaune, d’épices et d’une élégante empreinte minérale. En bouche, le vin dévoile une belle ampleur, malgré le dosage limité, et une acidité d’une grande précision. Longue finale fraîche et citronnée. À servir sur un poulet au citron.

16.5 / 20
Cuvée Gastronome

Type Brut
Millésime 2014
L'avis de Gault&Millau
Ce très beau Gastronome est issu du seul millésime 2014. Une cuvée à la bulle fine, dite « perlée », avec une mousse crémeuse et une effervescence plus légère que les cuvées classiques. L’aromatique allie les saveurs de fleurs blanches et d’agrumes, et se conjugue avec race et tension. Une belle cuvée à ouvrir à table, sur un plat noble comme un homard.

17 / 20
Cuvée Gastronome

Type Brut
Millésime 2012
L'avis de Gault&Millau
Un blanc de blancs millésimé très précis. Le nez dévoile des arômes minéraux, de torréfaction, d’agrumes frais et d’épices blanches. En bouche, le vin est très digeste, il présente un bon équilibre avec de la fraîcheur et une légère amertume qui ouvre l’appétit. Des flaveurs florales se développent en milieu de bouche. Jolie finale sur l’amertume de l’agrume frais. Belle longueur. Superbe accord avec un filet de bar arrosé de citron vert.

16.5 / 20
Cuvée Oenophile

Type Extra brut
Millésime 2008
L'avis de Gault&Millau
Cette cuvée présente un nez classique de la Côte des Blancs, avec cette alliance subtile de notes citronnées, de toast et, déjà, la minéralité crayeuse qui pointe. En bouche, si vous le servez maintenant sur sa jeunesse, c’est la vivacité, la vibration et l’énergie qui primeront. Les notes de zestes et de kumquat sont majoritaires, mais sans jamais tomber dans l’austérité, et le vin s'étire sur une finale longue et minérale. Un des champagnes 2008 les plus jeunes de notre dégustation. Ayant goûté le 1982 récemment, nous vous conseillons de patienter au moins cinq ans pour savourer ce grand millésime.

16.5 / 20
Expression d'Un Terroir, Oger

Type Brut
Millésime BSA
L'avis de Gault&Millau
Un pur oger composé de différente parcelles du village, parcelles calcaire et argilo-calcaire. Des le nez, on est à Oger avec des notes de peau de citron, de fleur de lys et de craie mouillée. En bouche, le vin peu dosé se montre droit, pur, tendu, vif, et affiche surtout une très belle longueur. Un vin de terroir à savourer avec une entrée de poisson cru ou des langoustines relevées à l’huile de noisette.

16.5 / 20
Gastronome

Type Brut
Millésime 2015
L'avis de Gault&Millau
Pourquoi Gastronome ? Parce que réalisé avec une prise de mousse spécialement fine, développant moins de pression et une bulle moins puissante, mais plus crémeuse. On s’approche des grands vins blancs tranquilles avec un vin mûr et fin rappelant que le champagne est un grand vin blanc. À essayer avec des sushis.

17 / 20
Oenophile

Type Brut nature
Millésime 2012
L'avis de Gault&Millau
Très beau nez pour cette cuvée non dosée, dévoilant des notes de fruits secs qui commencent à poindre avec beaucoup de finesse. Le fond de vin se montre parfaitement équilibré entre tension et race des grands crus, avec ce soupçon de générosité qui permet de ne pas verser dans l’austérité. Un grand vin tout en élégance et race.

17 / 20
Oenophile

Type Brut nature
Millésime 2015
L'avis de Gault&Millau
Un blanc de blancs 2015 qui réunit les terroirs de Cramant, Chouilly, Oger et Cuis, fiefs de la famille Gimonnet. La robe présente de la fraîcheur sur des nuances or pâle et vertes, des bulles fines et une mousse crémeuse. Le nez est floral et fruité, déclinant des notes d’agrumes, de sucre d’orge, citronnelle, ortie blanche, mélisse. L’attaque en bouche est souple sur des flaveurs fruitées et mentholées, finissant sur une note minérale et zestée. Un vin tout en dentelle et aérien. Fraîcheur et pureté maison sont au rendez-vous. À savourer en apéritif avec des canapés de saumon fumé ou des rillettes de poissons.

17.5 / 20
Oenophile

Type Brut nature
Millésime 2010
L'avis de Gault&Millau
Belle couleur pour cette cuvée haut de gamme composée de grands et premiers crus. Avec ses 6 ans minimum sur lies, elle dégage des notes de citron confit, d’amande, de tisane et de tilleul, le tout avec une fraîcheur minérale parfaitement préservée. En bouche, le champagne est superbe, à la fois doux et fin. La bulle est caressante et la finale d’une longueur saline et salivante à faire pâlir nombre d’autres cuvées. Évidement avec des huîtres ou un homard bleu au naturel. Top !

16 / 20
Rosé de Blancs

Type Brut
Millésime BSA
L'avis de Gault&Millau
Ce rosé, né de l'assemblage de vins blancs de chardonnay et de vin rouge issu d’un grand cru, affiche une belle couleur claire. Au nez, les arômes de fruits rouges écrasés sont accompagnés d’une touche de liqueur de fraise. En bouche, le vin conjugue une subtile alliance de sensations fruitées et minérales, laquelle autorise la dégustation de ce champagne aussi bien en apéritif qu'en accompagnement d’une soupe de fraises. Un beau rosé. Bravo !

19 / 20
Special Club

Type Brut
Millésime 1982
L'avis de Gault&Millau
D’une couleur très claire pour un vin de 35 ans, ce champagne présente une bulle millimétrée et superbe. Issu d’une récolte pléthorique (cette année-là, la champagne doubla son stock), cette superbe cuvée est aussi une référence qualitative. Monsieur Gimonnet lui-même la place au panthéon des grandes années avec 2002, 1964 et 1979. Le nez à l’ouverture, sur des notes de fruits et de brioche, est simplement sublime. En bouche, le vin se montre d’une superlative complexité entre fraîcheur, pureté, évolution et tension. Aucune trace de fatigue et finale infinie pour ce mètre-étalon des grands chardonnays de la Côte des Blancs.

16 / 20
Special Club

Type Brut
Millésime 1998
L'avis de Gault&Millau
Au nez, les notes évoluées de brioche beurrée, de champignon frais, de fruits confits s’associent à une belle fraîcheur pour un vin de 20 ans. La bouche possède de l’amplitude et la bulle commence seulement à diminuer d’intensité. Plus masculin qu’à l’habitude dans la maison, le vin présente une mâche et une puissance non dénuées d’acidité.

16.5 / 20
Special Club Chouilly

Millésime 2014
L'avis de Gault&Millau
Un assemblage 100 % chardonnay de parcelles de vieilles vignes (de 110 ans pour certaines), réalisé à majorité de Cramant grand cru, complété par Chouilly grand cru, sans oublier une pointe de Cuis 1er cru pour avoir la signature et le style Gimonnet. Le nez est complexe avec des arômes de champignons séchés, morilles, fruits secs, agrumes, gelée de nèfle et grain de café non torréfié. Trame étonnante et attractive que l’on retrouve sur une matière offrant un beau volume en bouche. Les bulles sont fines et plutôt discrètes, laissant le vin s’exprimer avant tout. Finale minérale, parfaite pour un turbot rôti, sauce hollandaise.

17.5 / 20
Spécial Club Cramant Grand Cru

Type Extra brut
Millésime 2012
L'avis de Gault&Millau
Ce pur cramant, produit dans un millésime solaire et commercialisé seulement maintenant, se montre particulièrement abouti, mais réserve encore un grand potentiel. Le nez joue entre complexité, finesse et retenue. Les notes de citron confit et de craie se mêlent avec bonheur. En bouche, toute la générosité du millésime n’atténue en rien la fraîcheur et la tension crayeuse. Superbe race et immense longueur concluent cette dégustation. Un exemple pour le millésime, généreux, avenant et racé.

17.5 / 20
Special Club Cramant Grand Cru

Millésime 2014
L'avis de Gault&Millau
Issu de Cramant, le terroir préféré de la maison, avec un assemblage de vignes de 40 à 100 ans d’âge, 4 années en cave et la précision du style maison, ce vin est superbe. La robe or soutenu, apparaît dans la fraîcheur et sa vivacité avec des bulles très fines et rapides. Le nez décline des parfums de brioche fraîche, pomme, poire, kiwi, aubépine, chèvrefeuille, immortelles et bien sûr, la minéralité crayeuse de Cramant. Souple et mielleux en attaque, puis vif sur une trame acidulée et désaltérante grâce aux bulles fines et impétueuses, ce champagne livre une finale très marmelade de citron, avec une très belle longueur en bouche. À savourer pour lui-même ou sur un risotto de saint-jacques au citron.

18 / 20
Special Club Grands Terroirs de Chardonnay

Type Brut
Millésime 2010
L'avis de Gault&Millau
Une cuvée de blanc de blancs d’une rare complexité. Le bouquet se compose de fruits blancs compotés, d’agrumes et de gingembre confits, de truffe blanche et de miel. La bouche révèle un vin ample et équilibré, à la finale fraîche et truffée. L'accord qui s'impose : risotto à la truffe blanche.

17 / 20
Special Club Grands Terroirs de Chardonnay

Millésime 2014
L'avis de Gault&Millau
Assemblage des vins de Cramant, Chouilly et Cuis, ce Spécial Club se montre très ciselé et racé. Le nez s’ouvre sur des notes de citron frais, citron confit et de craie. Chaque seconde dans le verre continue de le révéler. En bouche le vin se montre longiligne, tout en tension séveuse et crayeuse. La finale est magistrale de longueur.

17 / 20
Spécial Club Grands Terroirs de Chardonnay

Type Extra brut
Millésime 2012
L'avis de Gault&Millau
Ce Spécial Club est composé d’une grande majorité de Cramant complétée de Chouilly et de Cuis. Au nez de ce millésime solaire, des notes de citron de Menton, de fleurs blanches et de fruits blancs se livrent telles des essences avec finesse et délicatesse. En bouche, le vin se montre racé, savoureux, plein et délicat à la fois. Un Spécial Club particulièrement très réussi, à boire dès aujourd’hui pour lui-même.

18 / 20
Special Club Oger

Millésime 2015
L'avis de Gault&Millau
Un cru, un millésime et un assemblage de trois terroirs pour cette cuvée, avec toujours, cette précision remarquable du style Gimonnet que l’on retrouve dans ce 100 % chardonnay. La robe or aux reflets verts s’anime de bulles très fines montant en cheminée. Les 4,5 g/l de dosage et les 3 ans de cave offrent un vin voluptueux et déjà complexe. Le nez distille des arômes de champignons de Paris, de pomme, poire, pêche, légèrement briochés et vanillés. Même notes en bouche, avec en plus une flaveur de miel de fleurs en attaque. Un magnifique vin plus appétent et zesté sur sa finale qu’on dégusterait volontiers avec une langouste en Bellevue.
Publicité