Henriot

Adresse

81 rue Coquebert
51100 Reims

Contact

+33 3 26 89 53 00

Catégories


Présentation

Fondée en 1808, la maison Henriot est demeurée indépendante et familiale depuis sa création. Suite au décès soudain de Joseph Henriot en avril 2015, Gilles de Larouzière est nommé président du groupe Henriot. Les approvisionnements proviennent essentiellement de la Côte des Blancs : Mesnil-sur-Oger, Oger, Chouilly, Vertus, avec également quelques belles origines de la Montagne de Reims. Henriot travaille à merveille le chardonnay et élabore des champagnes avant tout élégants. Pour les amateurs de vieux millésimes, la Cuvée des Enchanteleurs en est une référence. C'est Alice Tetienne, arrivée cette année, qui remplace à la cave Laurent Fresnet auquel on doit la superbe cuvée Hemera.
Publicité

Les champagnes

Cuvée des Enchanteleurs

Millésime 1996
Coup de coeur false
Nouveau false
Primeur false
Étiquette reçue false

16 / 20
Blanc de Blancs (Magnum)

L'avis de Gault&Millau
Belle race à l’ouverture, avec des arômes de fruits frais juteux, des notes levurées racées, le tout avec une belle élégance. En bouche, le vin scintille avec une largeur nette sans aucune lourdeur. Épanoui et éthéré, le vin de ce magnum est, comme toujours, très beau. Il semble plus large, plus ouvert, plus aérien et éthéré qu’en bouteille.

17 / 20
Millésimé Rosé

Millésime 2008
L'avis de Gault&Millau
Composé d’une base proche du millésimé blanc avec 7 % de vins rouges d’Avenay et de Mailly, ce rosé semble plus ouvert. Au nez de fraise écrasée et d’épices fines succède une bouche ciselée et pure, exprimant des saveurs de fruits rouges et d’agrumes bien équilibrées. La finale fraîche s’étire sur des arômes de groseille et de pamplemousse rose.

17 / 20
Cuvée du Bicentenaire

Millésime 2008
L'avis de Gault&Millau
50% de chardonnay et 50% de pinot noir composent cette cuvée. On y retrouve une majorité de grands crus, bien sûr, mais également des premiers crus historiques de la Maison comme Vertus ou, le méconnu mais souvent superbe, Trépail. 8 ans sur ses lies, 10 ans d’attente au total pour un 2008 d’une jeunesse étonnante : la robe est claire et brillante, les notes d’agrumes commencent à peine à confire, laissant place à un jeu complexe entre touches de miel fin, de craie humide, de fleurs blanches et de fruits frais. En bouche, le vin se montre à la fois frais et soyeux, dans un grand équilibre. L’ensemble est promis à une magnifique évolution qui n’est pas sans rappeler à Laurent Fresnet, le chef de cave Henriot, le grand millésime 1988 alors que la Maison n’avait que … 180 ans. À déguster avec un tartare de dorade aux salicornes.

19 / 20
Cuvée des Enchanteleurs

Millésime 1988
L'avis de Gault&Millau
Cuvée servie en magnum de dégorgement historique en 2005. La couleur est superbe : vieil or, toutes petites bulles qui montent avec lenteur. Le nez affiche une complexité folle : beurre, toast, agrumes confits, amandes grillées et encore beaucoup de fraîcheur pour ce trentenaire. En bouche, c’est l’explosion entre pain épicé, citron confit et finale minérale. Le vin n’a rien perdu de sa structure, de sa vivacité ni de sa tension.

17 / 20
Cuvée Hemera

Millésime 2005
L'avis de Gault&Millau
L'olfactif, porté par le chardonnay et sa suavité, déclame une ode printanière et légère, associée à de doux arômes d’amande douce, de noisette, de cumin et d’anis étoilé. La bouche, nerveuse et racée, est animée de bulles précises qui éclatent généreusement sous la langue avant de libérer des tonalités mûres et savoureuses de fruits jaunes pochés. La finale crémeuse est très agréable. Indéniablement, cette cuvée, très réussie, fait son entrée par la grande porte !

16 / 20
Rosé

L'avis de Gault&Millau
Robe pétale de rose et corail, très pâle, avec des reflets rose doré. Le nez, frais, sur les fruits du verger et les baies rouges (framboises) se montre délicat et floral. La mousse est crémeuse et fraîche avec des bulles crayeuses et croquantes. On retrouve ce côté crayeux en bouche, avec de la minéralité, de la salinité, des notes de pain chaud, beaucoup de texture avec une jolie acidité et une belle amertume tonique et herbacée, de la longueur, une fraîcheur salivante sur le citron jaune. À proposer pour toutes les occasions.

15.5 / 20
Brut Souverain

L'avis de Gault&Millau
Cet assemblage, frais et franc, est porté par une bulle vive et ciselée. Au nez de raisin frais et d’agrumes, puis de notes pâtissières à l’aération, succède une bouche de bonne structure qui allie à merveille ampleur, fruité et tension. On pourra déguster ce champagne, parfaitement équilibré et digeste, de l’apéritif au fromage.

17.5 / 20
Cuvée Hemera

Millésime 2006
L'avis de Gault&Millau
Quelle fraîcheur pour cette cuvée âgée de 15 ans qui remplace L’Enchanteur dans la gamme. Moitié chardonnay, moitié pinot noir, tout en grands crus, elle offre des notes complexes de fruits jaunes juteux à l’ouverture. Après quelques secondes, parviennent des notes de cire d’abeille et de fruits secs. En bouche, le vin est racé, complexe et encore bien jeune pour un 2006. Une bien belle bouteille à ouvrir maintenant ou dans les années à venir.

17.5 / 20
Millésimé Magnum

Millésime 2005
L'avis de Gault&Millau
Laurent Fresnet, le chef de cave, sort toujours les magnums six ans après les bouteilles. Celui-ci sortira au moment de l’édition de ce guide en fin d’année 2017. Faiblement dosé, ce millésimé est fin et complexe sur le beurre frais, les agrumes, et quelques notes de fruits secs commencent à poindre. En bouche, le crémeux et l’équilibre règnent avec une évolution un rien plus marquée qu’au nez. Ce 2005 possède la finale racée des grands champagnes.

17 / 20
Millésimé

Millésime 2008
L'avis de Gault&Millau
Goûté en avant-première avant sa commercialisation, qui n’a commencé qu’en juin 2017, ce 2008 se montre d’une fraîcheur surprenante. Il ne fait pas son âge : couleur claire, nez discret, tout en finesse avec quelques pointes de toast qui apparaissent. Issu d’un assemblage de chardonnay et de pinot noir de premier et grand crus, ce vin racé est un véritable concentré de fraîcheur, de longueur et de droiture. Vous pouvez le boire sur cette tension ou l’attendre très longtemps.

16.5 / 20
Blanc de Blancs

L'avis de Gault&Millau
Robe citron clair. Le nez possède la tonicité du citron jaune et du citron vert, avec également de la poire, de la pomme verte agrémentée d'épices blanches, le tout composant un bouquet printanier, floral, délicat, élégant et tout en fraîcheur. La mousse se révèle douce et crémeuse, avec des bulles fines, minérales et vivaces. Bouche équilibrée tout en finesse, pureté, salinité et fraîcheur, aboutissant à une finale longue et appétente, tout en délicatesse, et ménageant toujours beaucoup de fraîcheur.

17 / 20
Millésimé Rosé

Millésime 2012
L'avis de Gault&Millau
Très beau rosé racé qui s’ouvre sur une couleur soutenue aux reflets orangés, un aromatique de fruits rouges acidulés (groseille, cerise montmorency). En bouche, le fruité se complexifie et dévoile des notes finement épicées. Une grande bouteille aujourd’hui sur cet équilibre sucre/acide et cette gourmandise propre à la marque. On l’associera à du bœuf, servi en carpaccio, mais aussi dans quelques années avec le fondant du pigeon. Très réussi.

16.5 / 20
Millésimé

Millésime 2006
L'avis de Gault&Millau
Robe dorée lumineuse. Le nez est riche, vineux et délicat, sur des arômes de pâtisseries, de fruits jaunes, très floral, avec de subtiles notes d'épices douces. La mousse et les bulles sont délicates et fines. La bouche est riche, sur la noix, les fruits jaunes soyeux (abricot, ananas et mangue), le citron ménageant une acidité fraîche. Finale salivante tout en souplesse, soyeux et croquant, avec une longue fraîcheur et beaucoup d'élégance.

18 / 20
Cuvée des Enchanteleurs

Millésime 1998
L'avis de Gault&Millau
Servie en bouteille. On entre d’emblée dans les arômes tertiaires complexes des grands vins d’évolution fine : pâte de fruits, citron confit, fruits secs, champignon frais et quelques notes de tabac blond. En bouche, beaucoup d’ampleur, de présence et une dominante de saveurs sur l’agrume confit. Une cuvée très fraîche, à la finale grillée, longue et persistante. On pourra associer ce grand vin à une belle poularde.

D'autres bonnes adresses

Vranken

Vranken

5 place Général Gouraud, 51100 Reims

Veuve Clicquot Ponsardin

Veuve Clicquot Ponsardin

1 place des Droits de l'Homme, 51100 Reims

Tsarine

Tsarine

Allée du Vignoble, 51100 Reims

Publicité