Domaine B. Girardin

Adresse

14 Grand Rue
51530 Mancy

Contact

+33 3 26 59 70 78

Catégories


Présentation

Sandrine Girardin a deux passions: la musique et le champagne. Elle a été bercée dans le monde de la viticulture grâce à son père Bernard Girardin. En 1994, a tout juste 21 ans, elle décide de réaliser sa toute première cuvée, Vibrato. En 1998, sa deuxième cuvée voit le jour : ce sera la quatrième des champagnes Bernard Girardin. Avec un BTS viticulture-oenologie en poche, elle prend la tête de l'exploitation et rebaptise le domaine B. Girardin. Revendiquant la carte de l'expression musicale sur le terroir, chaque cuvée porte un nom musical.
Publicité

Les champagnes

Vibrato

Millésime 2008

Point d'Orgue

Millésime 2008

15.5 / 20
Vibrato

L'avis de Gault&Millau
Nez de fleurs et de fruits blancs concentrés (poire, mirabelle), de tarte au citron et de brioche. Les bulles se révèlent fines et minérales, sur des notes de fruits blancs compotés, de chair de pomme, de poire et de purée de châtaigne. Belle minéralité en bouche avec de la fraîcheur , des notes de citron vert avec des touches amères en finale, avec une agréable persistance. Un style vineux plus qu'apéritif.

14.5 / 20
Appoggiature

L'avis de Gault&Millau
Sorbet de fruits jaunes au nez, avec des épices et du gingembre, comme dans un cocktail à l'ananas. La mousse et les bulles glissent et semblent toniques, comme un soda. Agrumes et sucre tapissent la bouche, souple et riche, tout en équilibre sur les fruits mûrs. Un vin qui développe beaucoup de fraîcheur.

14.5 / 20
Point d'Orgue

Millésime 2007
L'avis de Gault&Millau
Robe or avec des reflets orange. Evolution vineuse au nez, sur des notes de fruits et d'agrumes confits, d'épices fines et de brioche. Les bulles se révèlent souples et croquantes, gourmandes et riches. La bouche juteuse développe des notes de miel, de fruits jaunes mûrs et confits (poire, prune, mirabelle) avec de la fraîcheur et de la minéralité.

14 / 20
Rubato

L'avis de Gault&Millau
Une rareté. Ce champagne est dosé à presque 100g de sucre par litre. On pourrait s’attendre à du sirop, et bien ce champagne présente évidemment des notes sucrées de coing, de compote de pêches mais avec une fraicheur acide encore bien présente. Les bulles sont comme enrobées mais bien présentes. Tentez cette cuvée sur un poulet fermier bien grillé.
Publicité