Le Grand Oggi Hôtel Chez Charles

13.5/20
 

4.5/5 1 avis

Site web
Voir les photos
  • +33 4 95 60 61 71
  • Voir le plan Route de Calvi
    20260 Lumio
  • De 64 à 140

  • Horaires Fermé
    • Lu
    • Ma
    • Me
    • Je
    • Ve
    • Sa
    • Di
    • 12:00-13:30
    • 12:00-13:30
    • Fermé
    • 12:00-13:30
    • 12:00-13:30
    • 12:00-13:30
    • 12:00-13:30
    • 19:30-21:00
    • 19:30-21:00
    • 19:30-21:00
    • 19:30-21:00
    • 19:30-21:00
    • 19:30-21:00
    • 19:30-21:00

Vous avez mangé chez Le Grand Oggi Hôtel Chez Charles ? Partagez votre avis avec nous...

L'avis des gastronautes

4.5 / 5
JPP
mis à jour le 07/03/2017 à 14:23 • posté le 26/08/2016 4.5 / 5

Au programme des festivités gourmandes de l'Oggi, 3 menus (Etape Découverte à 78 € 00 en 3 plats - Invitation à la Dégustation à 110 € 00, en 6 plats - Univers d'Expression à 130 € 00 en 9 plats) et une courte carte. Produits top, cuissons millimétrées, associations maîtrisées, Loris Cornacchia, formé notamment chez Gilles Goujon et passé par les cuisines d'Anne-Sophie Pic, de l'Oustau de Baumanière, du Kintessence, en a tiré la substantifique moelle pour interpréter une cuisine corse du plus bel effet, comme le prouve une grande majorité de ses plats tels ce Thon de méditerranée, fenouil en poudre d'aneth, wasabi et guacamole, ce Veau de Veau Corse rôti, épeautre en risotto, épinard et bruccio, jus café noisette ou encore cette Déclinaison d'agneau de l'île de beauté, aubergine en caviar et panisse, parfum de cumin. Les mise en bouche ne sont pas en reste et donne le ton de la partition qui vous est servie comme cette Bille de bruccio laquée à la myrte ou cette Lotte poêlée, légumes croquants, granny smith et bille de bruccio, sésame noir et crémeux petits pois. Côté desserts, ils sont l'œuvre de la talentueuse et charmante Eloïse Nadel, passée notamment par l'Ecole Ferrandi et le Saint-James de Paris. A son palmarès un excellent Esprit d'une Piña-Colada, ananas confit, coco glacé et rhum en caviar et un savoureux Sablé feuillantine, lemon curd, meringue craquante, verveine citronnelle, sorbet citron. Attention toutefois à mieux sélectionner certains produits à l'instar de la pâte de pistache qui avait ce désagréable goût d'amande amère artificielle. Service efficace et sympathique de Jordan (maitre d'hôtel) et de Bruno (sommelier). Seule ombre au tableau, le niveau particulièrement musclé de la prestation qui vous est servie (compter, à la carte, un minimum de 120 € 00 par personne pour entrée, plat, dessert et 25 cl de vin), d'autant que la carte des vins offre des bouteilles aux prix parfois surréalistes (Beaujolais Villages 1996 de Georges Duboeuf à 235 € 00, Moulin à Vent 2010 de Pierre-Marie Chermette à 165 € 00 ou Sancerre 2010 du Comte Lafond à 156 € 00) et que le service des vins au verre n'arrange rien, avec un tarif de base fixé à 11 € 00 (les 4 à 42 € 00 et les 6 à 64 € 00), sans aucune précision de la contenance en plus ! Mais pourquoi GM ne lui attribue que 2 toques ? Une troisième ne serait pas du tout usurpée !