Le Café de l'Homme

11/20
 

0.5/5 2 avis

Voir les photos
  • +33 1 44 05 30 15
  • Voir le plan 17 place du Trocadéro et du 11 Novembre
    75116 Paris 16
  • Trocadéro
  • Horaires Fermé
    • Lu
    • Ma
    • Me
    • Je
    • Ve
    • Sa
    • Di
    • 12:00-02:00
    • 12:00-02:00
    • 12:00-02:00
    • 12:00-02:00
    • 12:00-02:00
    • 12:00-02:00
    • 12:00-02:00

Vous avez mangé chez Le Café de l'Homme ? Partagez votre avis avec nous...

L'avis des gastronautes

0.5 / 5
Le Café de l'Homme
posté le 14/02/2018

Cher Monsieur, Nous sommes navrés de lire que vous n’avez pas apprécié votre expérience au Café de l’Homme. Nos pratiques ne sont pas à bannir puisque nous fonctionnons ainsi depuis notre réouverture et comme tous les grands établissements à l’international. Cette pratique au combien transparente est utilisée dans toutes les grandes capitales du monde depuis le début de l’hôtellerie-restauration et n’est donc pas une nouveauté du « charabia marketing 3.0 ». En réservant une grande table au Café de l’Homme (+ de 8 personnes), nous acceptons qu’il n’y ait qu’un service au lieu de deux ou trois. En déboursant 35 euros par personne, les clients ont la garantie de pouvoir rester une soirée entière sur notre magnifique terrasse. Nous n’obligeons personne à payer. Nous sommes un restaurant iconique et tachons de le rester en respectant les demandes des clients, à savoir : rester une soirée entière sur notre magnifique terrasse. Le respect du client et tout service à un prix. L'équipe du café de l'Homme.

Reply to "Cela semble incroyable : pour toute réservation..." by antoine-porges

antoine-porges
mis à jour le 30/05/2017 à 21:23 • posté le 30/05/2017 0.5 / 5

Cela semble incroyable : pour toute réservation de 8 personnes sur la terrasse, le restaurant se voit "obligé" (on se demande par qui?) de facturer un supplément de 35€ PAR PERSONNE. Explication : un charabia marketing 3.0 ! turnover, yield management, gestion optimisée, rentabilité, .... De telles pratiques devraient être bannies, publiées et sanctionnées. Une honte pour la restauration parisienne.

Vous aimerez aussi

Le Café de l'Homme