L'Etang du Moulin

13.5/20
 

3.5/5 1 avis

Site web
Voir les photos

Chef

Jacques BARNACHON
  • +33 3 81 68 92 78
  • Voir le plan 5 chemin Etang-du-Moulin
    25210 Bonnetage
  • De 49 à 139

  • Horaires Fermé
    • Lu
    • Ma
    • Me
    • Je
    • Ve
    • Sa
    • Di
    • Fermé
    • Fermé
    • 12:00-13:30
    • 12:00-13:30
    • 12:00-13:30
    • 12:00-13:30
    • 12:00-13:30
    • Fermé
    • 19:30-21:00
    • 19:30-21:00
    • 19:30-21:00
    • 19:30-21:00
    • 19:30-21:00
    • 19:30-21:00

Vous avez mangé chez L'Etang du Moulin ? Partagez votre avis avec nous...

L'avis des gastronautes

3.5 / 5
J-Krak
mis à jour le 07/03/2017 à 14:23 • posté le 01/11/2014 3.5 / 5

Jacques Barnachon finit son service par faire le tour des tables, histoire de récupérer les commentaires avisés ou non, de ses convives. Petites lunettes sur le bout du nez, il écoute les anecdotes du repas de chacun avec un peu de timidité mais avec attention. Le maître-mot qui aura marqué sa cuisine du jour sera 'fraîcheur'. Des mises en bouche joyeuses, simples et légères, une crème de fenouil tout aussi humble mais qui éclate en bouche et met en appétit. Fraîcheur encore dans les deux vins choisis : un Arbois revigorant et un étonnant Syrah de chez Cuilleron, d'une étonnante vigueur et d'un rapport-qualité incomparable, surtout que la bouteille présentée à 30€ sur la carte nous a été facturé 19€ sur l'addition, difficile de trouver un flacon de cette qualité moins cher. Fraîcheur aussi dans cet incroyable tartare de truite (chapeau au commis en cuisine qui s'est bien amuser pour désarêter), fraîcheur enfin dans ce dessert mixant la gentiane et le sapin ou dans cet espuma à la framboise. Pour le reste, la maison est spécialisée dans le foie gras, difficile de passer outre, il fut fondant, généreux et proposé sous différentes formes. Les plats de viande furent opulents mais classiques pour mon parmentier de canard à la saucisse de Morteau, partant dans pleins de textures et de saveurs pour la volaille aux morilles et au vin jaune de mon collègue. Si l'on ajoute à cela un décor bucolique-idyllique de grand chalet au bord d'un étang, on a à faire ici à une bien belle table pas si onéreuse si on sait jongler avec les propositions, les spécialités et une carte des vins ouverte à toutes les espérances.