François 1er - Château de Coudrée

13/20
 

4.3/5 3 avis

Site web
Voir les photos

Chef

Marina REALE-LADEN
  • +33 4 50 72 62 33
  • Voir le plan Avenue de Coudrée
    74140 Sciez
  • De 29 à 88

  • Horaires Fermé
    • Lu
    • Ma
    • Me
    • Je
    • Ve
    • Sa
    • Di
    • 12:00-13:30
    • Fermé
    • Fermé
    • 12:00-13:30
    • 12:00-13:30
    • 12:00-13:30
    • 12:00-13:30
    • 19:30-21:00
    • Fermé
    • Fermé
    • 19:30-21:00
    • 19:30-21:00
    • 19:30-21:00
    • 19:30-21:00

Vous avez mangé chez François 1er - Château de Coudrée ? Partagez votre avis avec nous...

L'avis des gastronautes

4.3 / 5
Francoise Andersen
posté le 01/07/2017 5.0 / 5

Après avoir vécu 17 ans à Thonon et apprécié à plusieurs reprises, seuls ou avec des amis, le restaurant Francoise 1er, nous ne voulions pas quitter la France sans venir dîner une dernière fois dans ce cadre exceptionnel et hors du temps. La talentueuse jeune cheffe, Marina,qui mérite bien ses deux toques au Gault&Millau, a su à nouveau ravir nos papilles avec un feu d'artifice de saveurs, dont le bouquet a été le moelleux aux châtaignes accompagné de glace aux gingembre. Le personnel, qui est stylé sans être guindé et obséquieux, crée une ambiance très conviviale qui est rare dans ce genre d'établissement. Maintenant installés au bord de la mer Baltique, nous pensons avec nostalgie au Château de Coudrée, où nous avons passé de si agréables moments.

Veronica S.
mis à jour le 07/03/2017 à 14:23 • posté le 16/03/2016 5.0 / 5

Le lieu est authentique et enchanteur. Le château est du 12ème siècle, les pieds dans l'eau. Menu abordable avec des produits locaux. J'étais venue en séminaire et suis revenue avec mon chéri pour un moment romantique. L'équipe a su nous mettre à l'aise avec une touche d'humour dans ce lieu aussi impressionnant qu'accessible et chaleureux. Nous reviendrons pour l'apéritif au bord du lac cet été!

Calchas
mis à jour le 07/03/2017 à 14:23 • posté le 14/02/2015 3.0 / 5

Une soirée de la St-Valentin : un personnel complétement dépassé, courant dans tous les sens comme des fourmis quand on introduit un bâton dans leur fourmilière... Un ' Maître d'hôtel ' aussi avenant qu'une porte médiévale, une patronne, la jumelle de la cuisinière, qui passe dans les salles comme si elle dirigeait ' La Tour d'argent ' !Nous avons pris le plus grand menu, moyen, vraiment moyen, seules les 'ravioles de foie gras aux cèpes ' étaient succulentes. Franchement, nous n'avons pas discerné le ' côté médiéval' de la dite cuisine.Nous sommes dans un trois toques : pas de beurre, interminable attente pour la prise de commande, une seule sorte de pain, une seconde étant apparue en cours de repas, amuse-bouche hyper-minimaliste comme on en avait encore jamais vus, vins au verre décevants. Quand est ce que les restaurateurs comprendront que les clients viennent en voiture et ne veulent pas boire beaucoup, mais vins au verre ne veut pas dire vins moyens... Les clients aimeraient avoir le choix entre des grands crus et de vins plus modestes... Boire peu ne veut pas dire boire mal.Quand nous sommes sortis, nous avons du récupérer et mettre nos manteaux nous mêmes !Bref ! Ce restaurant est indigne d'un trois toques... Une éventuellement.