Auberge Napoléon

12/20
 

3.9/5 4 avis

Site web
Voir les photos

Chef

Agnès CHOTIN
  • +33 4 76 87 53 64
  • Voir le plan 7 rue Montorge
    38000 Grenoble
  • De 49 à 75

  • Horaires Fermé Aujourd'hui
    • Lu
    • Ma
    • Me
    • Je
    • Ve
    • Sa
    • Di
    • Fermé
    • Fermé
    • Fermé
    • Fermé
    • Fermé
    • Fermé
    • Fermé
    • 19:30-20:45
    • 19:30-20:45
    • 19:30-20:45
    • 19:30-20:45
    • 19:30-20:45
    • 19:30-20:45
    • Fermé

Vous avez mangé chez Auberge Napoléon ? Partagez votre avis avec nous...

L'avis des gastronautes

3.9 / 5
le Boucher de Berlin
mis à jour le 07/03/2017 à 14:23 • posté le 19/11/2015 5.0 / 5

Devanture verte et éclairée, rideaux feutrés… Ma femme et moi nous entrons… Cadre ravissant, tables bien mises, service impeccable, il ne reste plus qu'à se faire plaisir ! Le cadre tout d'abord :Nostalgie napoléonienne, élégance et raffinement feutré, Il ne fait aucun doute que Napoléon en personne aurait ôté la main droite de son gilet pour tenir le couvert dans cette auberge qui lui rend un bien bel hommage.Une fois installé, coupe de Champagne à la main, le décor Nouvel Empire de ce lieu nous est apparu comme un véritable théâtre à part entière.La salle a de belles proportions, toute en moulures, lustres, haut miroirs d'époque.Les tables, elles, sont dressées avec sobriété et élégance. Cette salle nous a parue pleine de promesses, accueillante et ouverte et chaleureuse. La convivialité rassure et est au cœur du dispositif, et des préoccupations de nos hôtes qui, comme s'ils recevaient des convives d'aussi haute importance que l'Empereur en personne, se sont attachés à nous offrir un service impeccable et discret.Le maître des lieux et sommelier de son état, a su nous accompagner dans sa carte des vins des plus remarquable.Le cadre étant posé, passons au point central: le repas.Si le passé peut expliquer le nom de cette auberge, celle-ci doit surtout sa renommée actuelle à son chef, femme passionnée de cuisine, Agnès Chotin. Savoir-faire, sensibilité au féminin, et produits d'excellente qualité nous ont offert un beau moment de dégustation ! Un festin qui n'a rien à envier à ceux de l'Empereur, et qui nous rappelé qu'une fois encore, au delà des décorum l'important c'est 'le goût - le bon - le vrai' …Notre cheminement, ma femme et moi, fut le suivant:En premier lieu les entrées:Pour Madame: 'Foie gras au cacao, gelée au Muscat moelleux, chutney pomme, pain fusette'Pour moi: 'Ravioles Mère Maury aux champignons'Les plats:Pour Madame: 'Véritable tournedos Rossini, filet de boeuf, foie gras chaud'Pour moi: 'Filet mignon de veau Limousin, tranche de foie gras poêlée, jus à la fêve de Tonka, purée de légumes racines'Pour finir, j'ai parachevé seul par un dessert:'Mousse pruneau, compotée de prunes, glace au Marc de St Chef'Le 'Foie gras au cacao' était à pleurer… ^^Un festival de saveurs dans la pure tradition de la grande gastronomie française - ou l'esthétique des plats, la texture et la qualité des produits, la délicatesse apportée à la mise en scène par la Chef Agnès Chotin - se marient au final parfaitement avec l'élégance surannée de cet établissement de traditions et d'histoire.Encore une fois, passé le raffinement du lieu, hommage à son plus illustre client, Napoléon, nous avons vécu un défilé de plats généreux, goûteux, aux saveurs du terroir authentiques.Et le tout avec des prix qui restent raisonnables pour une cuisine de cette qualité.La Chef de cuisine Agnès Chotin fait le job, et dans votre assiette vous marierez équilibre, fraicheur, saveurs et esthétique.Une adresse qui nous parait important de recommander, parce qu'en ce lieu - j'en reviens à mon phrasé 'le goût - le bon - le vrai' - … le soin, la générosité et la délicatesse du traitement de produits frais portent une cuisine équilibrée dans laquelle le goût prime sur l'esthétique du plat.La Messe est dite :)Bonne dégustation et n'oublions jamais la seule chose importante: 'LE GOÛT' !!

niktof
mis à jour le 07/03/2017 à 14:23 • posté le 28/09/2015 1.0 / 5

Expérience du soir : dîner à l'auberge Napoleon, soit disant une des meilleures tables de Grenoble !! A notre arrivée un accueil plutot froid. Apres s'être installé l'odeur qui vous arrive aux narines n'est pas celui des cuisines mais plutot celle d'un appartement de personne agée mal aéré. On nous apporte la carte en nous expliquant que nous pourrons déduire le montant de notre smartbox (oui nous avions une smartbox) du prix du menu choisi. On leur précise que celle ci indique que nous avons 2 entrées un plat un dessert. Le patron nous retire les cartes des mains d'une façon plus que désagréable et nous donne le menu smartbox qui en fait ne diffère pas trop des autres. Tout le monde choisi finalement le menu qui lui convient. La premiere entrée arrive (tres) rapidement : smoothie tomate myrtille avec les 2 tiers remplis de popcorn, si j'avais su je serais allé chez Pathé !! Aucun interêt La deuxième entrée : un flan carotte cumin assez fadasse, pas plus d'intérêt Apres de tels plats 'riches' un trou normand d'impose, arrive alors le granité au cola de Savoie : ca faisait très longtemps que je n'avais pas mangé un mister freeze (d'ailleurs j'en avais jamais mangé) Le plat principal arrive : magret de canard sauce hydromel, certes cuisson parfaite mais vraiment pas digne d'un menu à 60 euros !! On pense que l'on va finir sur une bonne note avec le dessert (on est trop optimiste parfois) Une espèce de flan (encore !! Il faut bien amortir le moule du flan de carotte souvenez vous au début) menthe chocolat presque aussi bon qu'un degelé de chez Picard avec une tuile et une boule de glace pistache (maison ?? Non un bon gout de carte d'or), le tout accompagné de quelques mignardises aussi sèches que les propriétaires du lieu. Au final : le vin était bon Voilà donc un bel exemple d'escroquerie culinaire, avec personnel exécrable en prime : un conseil fuyez ce restaurant

jeahub
mis à jour le 07/03/2017 à 14:23 • posté le 03/11/2014 4.5 / 5

Si vous passez ou si vous habitez à Grenoble, il faut privilégier un moment pour un déjeuner ou un dîner à l'Auberge Napoléon. Tout est délicieux dans ce restaurant; l'accueil, l'entrée dans la salle napoléonienne, la table bien dressée, la présentation des assiettes, la saveur des aliments que vous mettez en bouche car à l'Auberge Napoléon on ne mange pas ... on apprend à déguster. On ferme les yeux, on écoute et on apprend sur soi-même.

Eric38fr
mis à jour le 07/03/2017 à 14:23 • posté le 13/09/2014 5.0 / 5

On en ferait bien notre cantine' m'avaient dit mes enfants un mercredi midi où l'occasion nous avait menés ici, tant l'accueil autant que la cuisine y sont agréables. Simplicité et élaboration des plats, une recherche très réussie d'être sur une palette de goûts et de textures que je ne peux appeler que dauphinoise, menus conçus comme une partition symphonique, saisonniers et néanmoins avec un style récurrent, une carte des vins plus qu'honorable et la possibilité d'être servi au verre, et un cadre riche en histoire sans être pesant, d'autant que l'espace des tablées respire (on comprend vite que la cheffe Agnès Chotin et le maître de maison ne cherchent pas à faire plus de tables que ce qu'ils ne peuvent servir : merci et bravo !)