Au Petit Vatel

14/20
 

4.8/5 2 avis

Chef

Julien PERRODIN
  • +33 2 33 28 47 67
  • Voir le plan 72 place du Commandant Daniel Desmeulles
    61000 Alençon
  • Horaires Fermé. Ouvre à 19:15
    • Lu
    • Ma
    • Me
    • Je
    • Ve
    • Sa
    • Di
    • 12:00-13:45
    • Fermé
    • Fermé
    • 12:00-13:45
    • 12:00-13:45
    • 12:00-13:45
    • 12:00-13:45
    • 19:15-21:15
    • Fermé
    • Fermé
    • 19:15-21:15
    • 19:15-21:15
    • 19:15-21:15
    • Fermé

Vous avez mangé chez Au Petit Vatel ? Partagez votre avis avec nous...

L'avis des gastronautes

4.8 / 5
JPP
mis à jour le 27/09/2019 à 08:18 • posté le 26/09/2019 4.5 / 5

Après avoir participé à l'inauguration festive du 18 septembre 2019, nous tenions à "inaugurer" le premier service du déjeuner du 20 septembre. Bien qu'en principe le menu "Au gré des envies de Julien" en 5 services pour 54 € 00 ne soit prévu que le soir et le WE, nous avons pu explorer grâce à la bienveillance de Julien Perrodin, ses félicités gourmandes. Ça débute très fort avec des Lisettes de Bretagne marinées aux agrumes et jus corsé aux crevettes, une entrée qui pourrait prétendre à 3 toques avec un côté plus niac, comme elle l'avait au BarJu de Tours (par exemple un trait de vinaigre de Banyuls blanc de la Guinelle). On poursuit avec certainement ce qui va devenir "le plat emblématique" du Petit Vatel, un exceptionnel et délicieux Carpaccio de homard bleu, vinaigrette de betterave et œufs de brochet fumé Pétrossian, une superbe préparation complexe à concocter, pas loin des 4 toques. On continue avec un Blanc de barbue (cuit pile-poil), mousseline orangée, grenailles et girolles, des légumes qu'il conviendrait mieux apprêter avec un jus de viande qu'avec une persillade. La viande se présente sous la forme d'une Pomme de ris de veau "français" laqué, pamplemousse confit (attention dans la composition des menus à la redondance des agrumes) et haricots verts, un accompagnement légumier plutôt inhabituel mais sans heurt et sans reproche, même si pour moi la carotte se prête à un meilleur accord. Pour la finale sucrée, c'est Loïc Boulard, le pâtissier de la maison, un authentique boulanger-pâtissier de boutique, qui entre en scène avec sa "roulante Servizial " des desserts (ce jour-là ils étaient huit). On y trouve beaucoup de classique de ce qui fait la gloire de la pâtisserie française, comme le Millefeuille, le Savarin (qui gagnerait à être plus visible), différentes Tartelettes (fraises, framboises, Tatin, chocolat), ainsi qu'un mirifique Entremet gianduja/citron (crémeux citron, feuillantine et biscuit chocolat) et quelques mignardises de complément (macarons citron et framboise et chou croquembouche). Pour un premier service limité volontairement à 15 couverts, on peut dire que la prestation fournie par les Perrodin et leur équipe est des plus réussie et méritera très vite, avec les quelques corrections qui ne manqueront pas d'être effectuées, les 15/20 ! Côté cave, si effectivement on trouve bien du Drouhin (Rully, Savigny et Aloxe-Corton) et alors (remarque nulle), cela ne doit pas éclipser les 99 % des vins restant avec notamment une offre ligérienne de haut niveau, à titre d'exemple, Silex, Pur sang et Buisson renard de Dagueneau ainsi que de Foreau avec ce Goutte d'Or 2011, sans oublier les productions de Serge Férigoule, Cotat, Colombo, Faiveley, Jacquesson, bref des artistes du haut du tonneau !

JPP
posté le 03/04/2019 5.0 / 5

Et non ! Le Petit Vatel va rouvrir début septembre 2019. En effet grâce à Barbara et Julien Perrodin, les désormais anciens propriétaires du BarJu à Tours, cette table mythique va vivre une nouvelle aventure. Je pense qu'elle sera suivie d'assez près par Marc Esquerré !