MangerÉvénementPartenariatCuisiner

Matthieu Otto sera le porte drapeau français pour le Bocuse d’Or Europe

Après deux jours d’épreuves et huit candidats en lice, c’est finalement Matthieu Otto (Auberge Saint-Walfrid, Sarreguemines) qui a remporté le grand concours du Bocuse d’Or France 2017. Retour sur une compétition à suspense. Par Clémence Rouyer

Jeudi 28 septembre 2017. Hier marquera le premier jour du reste de sa vie. Après plus de cinq heures d ‘épreuves, Matthieu Otto (Auberge Saint-Walfrid, Sarreguemines) a remporté le titre tant convoité de Bocuse d’Or France 2017. Avec ses deux compositions « autour de la langoustine dans un harmonieux jardin d’été », pour l’épreuve sur assiette, et « autour des viandes racées de bœuf avec une pensée pour le pot-au-feu du dimanche » pour l’épreuve sur plateau, il a su convaincre les palais affûtés des jurés de cette édition (Régis Marcon, le Président ; Anne-Sophie Pic, Enrico Crippa et Laurent Lemal).
 

Matthieu Otto a remporté hier le Bocuse d'Or France 2017_©Julien Bouvier

En plus de la technique, indispensable à cet exercice de composition, Matthieu Otto a su apporter le juste degré de créativité. « Nous avons fait une cuisine personnelle, inspirée de la cuisine de tous les jours. Nous avons cherché à transmettre au jury ces choses qu’on aime, à faire ressentir, à travers le plat, que nous avions une histoire à raconter : le partager en famille, communiquer et rester ensemble. Et ce qui a fait aussi la différence c’est notre motivation de gagner, on est venus pour ça ! », a-t-il déclaré.
 

Autour de la langoustine dans un harmonieux jardin d'été_©Julien Bouvier

Cette première victoire marque le début d’un long parcours qui le conduira à Turin, les 11 et 12 juin 2018, pour tenter de faire partie des dix meilleurs chefs européens qui s’affronteront ensuite, lors de la grande finale internationale, les 29 et 30 janvier 2019 à Lyon, durant le Sirha.
 

Autour des viandes racées de boeuf avec une pensée pour le pot-au-feu du dimanche_©Julien Bouvier

Le podium, en résumé
Or : Matthieu Otto, Auberge Saint-Walfrid, Sarreguemines (57)

Argent : Jérémy Cheminade, Restaurant La Rotonde, La Tour de Salvigny (69)
Bronze : Guillaume Rizzo, Restaurant Lasserre, Paris (75)
Meilleur commis : Adrien Borges Dos Reis, commis de Guilhem Baillaud