Silencio, pop-up de goût

06/03/2021

L’équipe du Silencio innove encore et toujours en imaginant un restaurant éphémère qui accueille chaque mois un visage de la nouvelle vague gastronomique, à découvrir en mode pick-up ou livraison.

Publicité

Gastronomie à l’affiche


Le Silencio ose une programmation culinaire en livraison ou à emporter, depuis son adresse germanopratine. En attendant la réouverture de la terrasse chauffée et de la salle de projection pour initiés, chaque mois un nouveau chef est invité à partager son univers, sous l’impulsion d’Andrea Petrini, journaliste et « food curator. » Une sélection exigeante et éclectique, à l’image du lieu, qui met à l’honneur la nouvelle scène gastronomique. Après Mathieu Rostaing-Tayard en janvier et Céline Pham en février, c’est au tour de Nicolas Pourcheresse de prendre les rênes des fourneaux des derniers jours d’hiver jusqu’au sacre du printemps.



Explorateur en chef 



Nicolas Pourcheresse a su électriser le paysage culinaire lillois avec sa cuisine légère et enlevée, à tendance marine et végétale. Après avoir fait ses armes auprès des plus grands, dont Alain Passard et s’être posé dans son Auberge de Chavannes -au cœur du Jura- il s’envole ailleurs au gré d’un tour du monde pour mieux se retrouver et passe par la case Top Chef, avant de s’installer à Lille. À la tête de deux établissements phares -le bien nommé « Vagabond » et « Mon Cousin », -il se réinvente au fil de ses humeurs et du changement des saisons. Pour le Silencio à la maison, il relève le défi d’exporter rive gauche, tout un mois durant, sa vision de la table. Quatre formules hebdomadaires et un menu spécial tout végétal attendent les foodistas dès le 4 mars. La carte navigue entre inspiration canaille et fenêtre ouverte sur les saveurs du monde.

  

Au menu !


Dès le 4 mars et jusqu’au 6 mars plongée directe dans son univers avec un maquereau laqué caramel de bière, tourte de légumes et fruits, yaourt au cresson. Une cuisine entre références et irrévérence, qui n’oublie pas les becs sucrés avec un choux vanille aux saveurs fumées. 



Puis on embarque du 11 au 13 mars pour un voyage entre terroir français et territoires lointains, avec une entrée en matière dépaysante -Yubiki de daurade, navets nouveaux, pomelos à la sauge pour enchaîner sur un vrai classique réconfortant avant de quitter l’hiver - une cuisse de canard croustillante, lentilles sauce barbecue maison, twistée avec une sauce huître et raifort. Le ciel Majorelle marocain fait une apparition au dessert avec un Flan aux dattes, agrumes et caramel.



On attend avec autant d’impatience la suite du programme, notamment ce veau sauce corinthienne et cette rhubarbe pochée à la rose du 18 au 20 mars, puis les premières asperges accompagnées d’une brioche de poireaux et d’une mayo curry du 25 au 27 mars. Un mix and match culinaire qui infuse aussi la proposition 100 % végétale – blanquette de champignons au vin jaune, choux rouge en bolognaise, riz au lait végan – on s’en lèche déjà les doigts.


Pour passer commande, jusqu’à 14 heures le jour même de la livraison :

http://www.silencio-alamaison.com/

Prix menus :

38 euros pour le menu de la semaine et 32 euros pour le menu végétarien