Boire

Sélection de rosés pour l'été

L'été arrive et avec lui les barbecues, les déjeuners champêtres, les moments canailles. Quoi de mieux pour accompagner ces merveilleux moments qu'un vin rosé, bien senti et sélectionné par notre expert ?

Phénomène de mode, tendance de consommation, « pas tout à fait un vin » pour certains, espoir d’une consommation décomplexée et canaille pour d’autres, les rosés, qu’ils soient de Provence ou d’ailleurs, n’en finissent pas d’étonner et de conquérir de plus en plus de consommateurs. Un succès d’estime en quelque sorte, mis en exergue par les récents investissements des grandes maisons champenoises comme le dernier en date où LVMH, le géant du luxe français, annonce le rachat d’un Cru Classé de Provence, Château du Galoupet. Autant dire que le vin rosé fait parler, agite les consommateurs ainsi que les investisseurs. 
Il était donc normal, en ces temps estivaux, de réaliser une sélection de vins rosés tous azimuts pour vous aider dans vos emplettes. Aucune restriction, aucun thème défini (région, prix, accords mets et vins) si ce n’est le plaisir et la gourmandise ressentis lors de la dégustation. C’est une chose acquise désormais, l’été sera rosé ou ne sera pas. 
Belle dégustation. 

Château Monestier la Tour - Cadran - Bergerac rosé - 2018 - 9 € - BIODYNAMIE
Niché sur les contreforts de l’appellation Bergerac, en plein coeur du Périgord, ce domaine appartient à la famille Scheufele, propriétaire de la marque de joaillerie Chopard. Réalisé par les équipes de Stéphane Derenoncourt, le célèbre vinificateur, avec une conduite en biodynamie, ce rosé, aérien et gourmand, est une pure fraicheur grâce au cépage cabernet-sauvignon et à un équilibre parfait. Idéal pour une paëlla par exemple. 

Château Romanin - IGP Alpilles - 2018 - 12,60 € - BIODYNAMIE
Situé à Saint-Rémy-de-Provence, sur l’un des plus beaux terroirs de l’AOP Les Baux-de-Provence, Château Romanin est un bijou de la nature. Et ici, la nature on la respecte grâce à une culture biodynamique des plus intransigeantes. Il en ressort un rosé frais et alerte, vif en bouche, légèrement tendu diront certains, qui apporte une fraicheur instantanée. Tout le travail de Franck Breau, le directeur, et de ses équipes dans ce rosé abordable. Des mets délicats lui seront réservés. 


Jeantet-Laurent - Languedoc rosé - Climat Rosé - 2018
C’est un vigneron globetrotter. Enfin plutôt « hexatrotteur ». Imaginez : des vignes en Bourgogne, à Chablis, en Côte-Rôtie et dans le Languedoc. C’est qu’il aime les voyages l’ami Antoon Jeantet-Laurent. Fin dégustateur, éminent vinificateur, il nous propose cette cuvée de grenache et de mourvèdre qui fleure bon le sud, les épices, les fruits rouges avec quelques touches d’agrumes. Sur l’allonge en finale. Avec un plat au barbecue ou une salade de tomates. 

Domaine de la Bégude - Bandol - L’Irréductible - 2018 - 25 € - BIOLOGIQUE

Voir Bandol et mourir. Tout au moins en matière de vin rosé, l’amateur exquis, l’esthète, le passionné doit, au moins une fois dans sa vie, arpenter les vignes vertes sur fond bleu du vignoble du Domaine de la Bégude. Ici le souffle de la Méditerranée donne naissance à un rosé, loin des modes actuelles, tellement sensuel. Une bouche charnue, des arômes magnifiques, du volume, de la sensualité. Aubergines grillées au barbecue comme accompagnement. 

Domaine Saint Andrieu - Côtes de Provence - 2018 - 13 €
C’est dans l’arrière-pays provençal que la famille Bignon-Cordier, les propriétaires du très connu et Grand Cru Classé Château Talbot à Saint-Julien près de Bordeaux, possèdent plusieurs hectares de vignes. Des cépages locaux (syrah, grenache et mourvèdre) pour un rosé frais et délicat, plein de notes de fruits rouges, de rondeur. Idéal avec un tian de légumes. 

Domaine de MasLauris - L’Inopiné - Luberon - 2018 - 12 € - BIOLOGIQUE
Didier Théophile est avocat d’affaires à Paris, mais pose un pied dans le Luberon en 2015. Aidé de Michel Tardieu, la star des vinificateurs rhodaniens, il reprend ce domaine où la viticulture est biologique, les vinifications traditionnelles, les vendanges manuelles. Du coup, le vin est fringant et alerte et possède une belle mâche qui laisse le palais sans lourdeur aucune. Préférez-lui un poisson au barbecue. 

Domaine Figuière - Confidentielle - Côtes de Provence La Londe - 2018 - 25,60 € - BIOLOGIQUE
Face aux iles d’Or, Port-Cros, Porquerolles et l’ile du Levant, ce domaine où vit la famille Combard, porte en son sein toute l’âme de la Provence viticole. Mené en culture biologique, le vignoble est en parfait état ce qui permet de réaliser des rosés d’exception comme cette cuvée Confidentielle, où senteurs de fruits blancs à noyau et minéralité saline jouent le parfait équilibre. Un tartare de dorade à la mangue lui conviendra à merveille. 

Château Penin - Bordeaux Clairet - 2018 - 8€
S’il n’en fallait plus qu’un, ce serait lui. Patrick Carteyron défend avec vigueur et force enthousiasme la spécificité « rosé » de Bordeaux : le clairet. Un rosé de macération (les peaux et les jus restent en contact quelques heures) qui offre plus de mâche, plus de densité, plus de fruité que la plupart des rosés anémiques. Et surtout une couleur bien plus soutenue, là où certains rosés ressemblent à des vins blancs ! On adore ! Des sardines grillées, une viande marinée au barbecue.

Château Kefraya - Vallée de la Bekaa - Liban - 2015 - 28 €
C’est sur une terre parsemée de roches que Michel de Bustros, en 1950, décida de créer de toute pièce cette propriété qui fit connaitre au monde entier les vins du Liban. Aujourd’hui, les équipes du domaine mettent tout en oeuvre pour réaliser des rosés pleins de soleil alliant fraicheur et gourmandise. Un petit aparté oriental pour moment estival. Avec un chich taouk, bien sûr, un poulet mariné au citron et cuit lentement. 

Champagne Ayala - Rosé Majeur - 39 €

On le sait, la Maison Ayala est la petite soeur de la célèbre Maison Bollinger. Mais ce que l’on sait moins, c’est que les vins gagnent, année après année, en précision, en densité et en finesse. Dès lors, ce rosé élaboré avec une dominante de chardonnay, mais aussi avec du pinot noir et du pinot meunier, peut se targuer d’être l’un des plus beaux rapports qualité/prix actuellement.