Boire

Quinta Do Noval présente son Colheita 2005

Comme chaque année, la célèbre Quinta do Noval, met sur le marché des millésimes et des portos différents. Au tour, en 2019, de proposer aux amateurs de portos de grande classe, le Colheita 2005. Colheita c’est le terme que l’on place juste avant le millésime et qui impose un vieillissement de sept années minimum en fûts.


Christian Seely, Directeur Général de Quinta do Noval, commente : « Les Colheita font partie des styles de Portos les plus séduisants. Quinta do Noval a une longue tradition concernant la production de Portos Colheita d’exception. C’est maintenant le cinquième Colheita produit depuis mon arrivée à Quinta do Noval il y a 25 ans, après le 1995, le 1997, le 2000 et le 2003. Comme pour ces précédents Colheita, le 2005 est un vin élaboré à partir de raisins provenant exclusivement du vignoble de Quinta do Noval au coeur de la vallée du Douro, un terroir qui produit des grands Portos depuis des siècles. Produit avec 100% des raisins de la Quinta, foulés au pied dans des lagares de granit et élevés en fûts depuis leur récolte dans notre cave de la propriété, le Colheita 2005 est un ajout précieux à notre gamme de grands vins. Aujourd’hui, nous commercialisons environ la moitié du volume des vins qui ont vieilli dans nos chais depuis 2005. Nous conservons l’autre moitié en barriques pour quelques années supplémentaires, et nous proposerons sur le marché de petites quantités de Colheita 2005 de temps à autre au cours des prochaines décennies. Cependant, nous trouvons que ce vin se goûte magnifiquement bien après 13 ans en fûts et c'est pour cette raison que nous avons décidé de lancer cette année cette première commercialisation de Colheita 2005. La période végétative de 2005 a été extrêmement sèche. De novembre à avril, nous avons reçu 80% de pluie de moins que la moyenne et les températures ont été très élevées. La floraison s’est déroulée durant la première quinzaine de mai dans de bonnes conditions. L’été a été chaud et sec, ce qui est excellent pour la qualité du vin, mais cela a entraîné des rendements très bas. 19 mm de pluie sont finalement tombés la première semaine de septembre, ce qui a permis aux raisins de parvenir à une complète maturation. Nous avons commencé à récolter à partir de la troisième semaine de septembre et jusqu’au 16 octobre dans un contexte idéal. La récolte globale a donné de petits volumes mais les vins produits se sont révélés intensément colorés et avec une grande concentration, dévoilant tout le caractère du terroir. » Bonne dégustation !

                                                                          Prix : environ 58 euros TTC.