Primeurs 2018 : Margaux et Saint-Julien

06/06/2019

Si l'appellation Saint-Julien a réalisé de très beaux vins, parmi les meilleurs du Médoc, il convient de faire le tri à Margaux tant la zone de production reste hétérogène. Dans l'ensemble, les vins sont délicats et fruités, représentatifs du millésime.

Publicité
Léoville Las Cases  - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Un Las Cases qui ne s'exprime pas forcément de manière très ostentatoire mais par un côté mentholé, floral, très fruits noirs "al dente". Très grosse densité, charnu, plein de mâche pour un vin au potentiel extraordinaire et qui s'exprime dans le raffinement et la précision d'ensemble. Des tanins de très grande classe. Très racé. Finale aérienne, mentholée, subtile. Du grand, du très grand Las Cases. Je pense qu'il est au-dessus de 2016. - 98-100

Margaux  - Margaux - 2018 - Rouge
Nez subtil et élégant, très classique dans sa construction mais diablement frais et gourmand. Fleurs, mure, un peu cassis, des notes de graphite, d'épices. Superbement floral à l'aération. Cristallin, pur, net pour un toucher de bouche charnu et juteux avec une grosse charge tannique qui n'alourdit aucunement le vin. Un Château Margaux qui fera date avec une structure serrée, fraiche, dense et une vibrance magnifique. Très long. Des tanins d'une grande classe et d'une présence impressionnante. Pour les 25 prochaines années minimum jusqu'au 50 ans. - 98-100

Palmer  - Margaux - 2018 - Rouge
Nez plus dense et plus profond que d'habitude avec des notes de réglisse et d'épices. On ne ressent pas du tout le bois. Bouche droite et tendue, de très beaux tanins avec une structure légèrement amère, de la précision et une remarquable densité. Un des Palmer les plus puissants mais avec des tanins de taffetas qui sont absolument superbes. Ressemblera sûrement au 1961. Un Palmer aérien grâce à un tri drastique. - 97-99+

Ducru-Beaucaillou  - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Très floral, élégant, parfaitement mur (avec des notes de fruits noirs "al dente"), fumé et toasté. Bouche dense et grosse charge tannique pour un vin puissant mais un toucher de bouche satiné. Riche et puissant, ce Ducru-Beaucaillou 2018, restera l'un des vins les plus musculeux tout en gardant une digestibilité importante. Finale réglisse et un peu graphite. Fera date dans le style et le vieillissement. - 97-99

Rauzan-Ségla  - Margaux - 2018 - Rouge
Nez de fruits frais, de fleurs, un peu cassis, bourgeon de cassis pour un vin qui gagne en précision et netteté de bouquet. Bouche plus charnue qu'à son habitude, de beaux tanins avec une réelle fraicheur et un cabernet-sauvignon ramassé "al dente". Traçant et linéaire. Un très beau Rauzan-Ségla pour les 15 prochaines années. Une vraie évolution pour cette propriété souvent un peu austère en primeurs. - 96-98

Beychevelle  - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Iris, un peu rose, des notes de fruits noirs "al dente" et quelques touches d'épices nobles pour un Beychevelle 2018 charnu, dense, avec une grosse charge tannique sans que cela ne soit lourd. Beaucoup de noblesse et du velouté dans ce vin. Un Beychevelle qui fera date dans sa construction et sa pureté. - 95-97

Brane-Cantenac  - Margaux - 2018 - Rouge
Un très joli nez boisé/épicé/fumé/toasté. Floral et épicé à l'aération. Bouche charnue et équilibrée, très fraiche, du mouvement, de la délicatesse également, demi pleine et charmeuse. Très classique du registre Brane-Cantenac dans sa construction. Fin et délicat. Tiendra longtemps. Un très beau millésime pour cette propriété qui réalise des vins tout en élégance. Bravo ! - 95-97

Léoville Barton  - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Très beau nez racé et délicat avec des notes de mure, de framboise, d'iris, de fleurs de printemps. Charnu, juteux, des tanins veloutés et délicats pour un ensemble plein de vigueur, de netteté, de précision. Un Léoville Barton assez linéaire et vertical, ce qui lui sied admirablement. Race et délicatesse pour un vin à encaver 20 à 30 ans. - 95-97

Branaire-Ducru  - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Avec des notes élégantes de fruits noirs frais, de cassis, de framboise et de rose, Branaire-Ducru 2018 joue clairement le registre de la douceur, du charme et du fruité. Bouche fraiche, admirablement équilibrée, pleine de vigueur sans être hérissée. Linéarité et précision du grain de tanin. Fraicheur émotionnelle d'un soir d'été en Toscane...Superbe !  - 94-96

Cantenac Brown  - Margaux - 2018 - Rouge
Un peu réduit, le nez reste floral, élégant, un peu graphite et épices. Du volume, de la fraicheur et une densité tannique parfaitement maitrisée. Délicat et subtil. La structure reste toutefois dense sous des couverts d'élégance. Tanins structurants, belle allonge. Relativement aérien. - 94-96

Gruaud Larose  - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Iris, un peu rose française, des notes de mure et de framboise également. Bouche juteuse, savoureuse, très fraiche, dans une délicatesse et un charme fou. Qualité des tanins et précision d'ensemble pour un vin délicat et diablement élégant. Bravo ! A encaver pour les 15 prochaines années. - 94-96

Issan (d')  - Margaux - 2018 - Rouge
Très floral, charmeur et plein de fragrances gracieuses, le bouquet exprime une vraie élégance. Iris, violette, pivoine. Quelques touches épicées après aération. Bouche charnue et juteuse, de beaux tanins bien serrés pour une finale un peu stricte mais structurante et sur l'allonge. Beaucoup de fraicheur.  - 94-96

Lascombes  - Margaux - 2018 - Rouge
Légèrement réduit, de belles notes de moka, d'épices, de fruits noirs à parfaite maturité. Un peu poivre en entrée de bouche avec un juteux, un charnu et une grosse charge tannique, le tout patiné par une structure équilibrée et fraiche. De très beaux tanins finaux avec une finale aérienne et délicate. - 94-96

Talbot  - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Toujours sur une légère réserve en primeur, Talbot est cette année, plus expressif, plus vibrant. Des notes d'iris, de pivoine, de fruits noirs frais. Bouche charnue et dense, de la vibrance également avec un vin plus vertical que d'habitude. Un Talbot frais et digeste, aromatique et élégant.  - 94-96

Dauzac  - Margaux - 2018 - Rouge
Jouant clairement le défi de la qualité de fruits, Dauzac offre de la fraicheur, du mouvement avec des notes de cassis, de rose et de fleurs de printemps. Boisé délicat. En bouche, la verticalité du vin est plus prononcée que d'habitude avec des tanins élégants et une acidité relativement marquée. Digeste et frais. L'élevage devrait lui apporter plus de chair.  - 93-95

Giscours  - Margaux - 2018 - Rouge
Très cassis et un peu mure, le nez de Giscours 2018 reste frais et élégant. Charnu et juteux, la structure tannique est dense et en place sans assombrir la trame aromatique fruitée et fraiche. Un vrai potentiel pour un vin encore un peu timide à ce stade. - 93-95

Léoville Las Cases Le Petit Lion du Marquis de Las Cases - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Un peu graphite, des notes de violette, de mure, légèrement réduit. Juteuse et savoureuse, la bouche est dense, pleine, structurée à souhait avec une prise de bois élégante. Grosse densité, de la mâche, du volume avec une puissance d'ensemble qui demandera à être maîtrisée pendant les élevages. Finale fumée.  - 93-95

Malescot St. Exupéry  - Margaux - 2018 - Rouge
Avec un nez très prononcé de moka, de café et de graphite, ce 2018 montre ses muscles dès le bouquet. Dense et puissant, le toucher de bouche reste tannique et frais sans toutefois être ni lourd, ni omniprésent. Une précision d'ensemble très intéressante. Un vin massif, certes, mais qui pourrait bien tirer son épingle du jeu après plusieurs décennies de vieillissement.  - 93-95

Margaux Pavillon Rouge du - Margaux - 2018 - Rouge
Très bel éclat de fruits noirs "al dente"', très framboise pour un Pavillon Rouge charmeur, délicat et friand. Très belle acidité, du mouvement, assez vertical dans sa construction. Finit long et aérien avec un fruité succulent. Pourtant la densité de bouche est très importante sans que cela ne soit opulent. Sublime de classicisme. - 93-95

Marquis de Terme  - Margaux - 2018 - Rouge
Nez épicé, boisé, très automnal dans sa construction avec une très jolie trame aromatique sur les notes de graphite. Bouche dense et ample, une grosse charge tannique bien maitrisée grâce à des tanins veloutés et juteux. Un vin qui possède un très beau potentiel de vieillissement. - 93-95

Prieuré-Lichine  - Margaux - 2018 - Rouge
Violette, cassis, des notes alertes et fraiches. Quelques touches mentholées. Bouche charnue et juteuse, charmeuse à souhait, pour un vin plein de digestibilité et de fraicheur. Pourrait vieillir admirablement dans les 20 années à venir. - 93-95

Saint-Pierre  - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Un nez délicat mais un peu fermé, beaucoup moins boisé que d'habitude. Un changement de style agréable qui laisse entrevoir de la fraicheur, de la finesse et une bouche très charnue et juteuse à souhait. Un Saint-Pierre qui fera date.  - 93-95

Siran  - Margaux - 2018 - Rouge
Menthol, presque menthe, des notes de graphite également pour un vin qui se déploie joliment en bouche avec des tanins structurants et élégants. Siran réalise un très beau vin qui pourra vieillir élégamment.  - 93-95

Clos du Marquis  - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Graphite, mine de crayon, fumé, épicé avec des notes de fruits noirs frais et fumés. Bouche droite, charnue, pleine avec une densité plus importante qu'à l'accoutumée, plus de puissance aussi. Un Clos du Marquis racé, sur la densité qui tiendra 10 à 15 ans minimum. Impressionnant. Fera date. - 92-94

La Croix Ducru-Beaucaillou  - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Nez de moka, épices, très fruits noirs avec des notes de mure, de myrtille. Très floral à l'aération. Bouche dense et tannique, de beaux amers avec une trame aromatique de fruits noirs. Aérien et floral en finale. Une grosse charge tannique bien maitrisée pour un vin qui vieillira parfaitement pendant 15 à 20 ans. - 92-94

Marojallia  - Margaux - 2018 - Rouge
Bouche fraiche, très mentholée, des notes d'épices également, veloutée et charnue avec de beaux amers et des tanins veloutés et sapides. Une belle bouteille pour une appellation pas toujours homogène cette année. - 92-94

Desmirail  - Margaux - 2018 - Rouge
Un nez de fruits noirs, de fleurs. Épices. Bouche charnue, juteuse, tanins veloutés, de l'allonge avec une finale fraiche et délicate. Une belle harmonie pour un ensemble soyeux.  - 91-93

Gloria  - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Beaucoup moins boisé que d'habitude, Gloria 2018 offre un bouquet de cassis, de mure, de fleurs. Bouche charnue, juteuse, veloutée également pour une finale aérienne et fruitée.  - 91-93

Grand Tayac  - Margaux - 2018 - Rouge
Boisé/toasté, quelques notes de moka élégantes avec une trame très fruits noirs. Bouche charnue et bien faite, des tanins structurants avec des notes boisées subtiles. Finale longue et dense. Belle interprétation du millésime. - 91-93

La Bridane  - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Nez de fruits frais, un peu framboise pour un bel éclat de fruits noirs "al dente". Charnue, juteux, de très beaux tanins veloutés et charmeurs pour un vin plein, parfaitement équilibré. Une très belle bouteille pour un millésime qui sied à merveille à ce rare domaine familial non classé. Belle bouteille où l'on croque du raisin. - 91-93

Lagrange  - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Un peu réduit, le nez recèle des notes d'iris, de fleurs de printemps. Bouche charnue, juteuse mais moins dense et moins aboutie que le 2016. Les tanins serrent un peu, l'ensemble mériterait plus de velouté et de charme. A revoir après les élevages. - 91-93

Langoa Barton  - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Des notes d'épices, de graphite pour un bouquet élégant et ferme. La bouche ne s'exprime pas forcément dans la densité mais possède de beaux tanins pleins et élégants. Aérien en finale avec une petite pointe moka.  - 91-93

Tertre (du)  - Margaux - 2018 - Rouge
Cassis, fraise écrasée, un peu thym, quelques notes de cerise noire pour un Château du Tertre qui s'exprime dans le fruité et la gourmandise. Bouche juteuse, charnue, très fruitée avec un réel charme et très peu de boisé. Un vin de plaisir, très charmeur.  - 91-93

Angludet  - Margaux - 2018 - Rouge
A la fois très cassis et un peu végétal noble/épices, le bouquet d'Angludet évolue énormément dans le verre au point de laisser quelques notes de pinot noir. Bouche avec de la sucrosité, de la fraicheur également pour un vin qui s'impose par son côté plaisir et fruité au lieu de dense et tannique. Densité de bouche toutefois un peu légère. Un vin à consommer dans les 4  à 5 années après sa mise à disposition.  - 90-92

Charmant  - Margaux - 2018 - Rouge
Nez de fraise, fruits noirs, belle fraicheur avec une pointe de réduction. Bouche ronde et juteuse, des tanins très veloutés avec des notes de violette. Fraicheur et fruité en finale pour un vin tout en délicatesse.  - 90-92

Clos Margalaire  - Margaux - 2018 - Rouge
Nez très réduit, iris, violette. Graphite à l'aération. Bouche veloutée, charnue, de beaux tanins juteux avec une charge tannique importante mais une sucrosité qui vient enrober l'ensemble.  - 90-92

Lalande-Borie  - Saint-Julien - 2018 - Rouge
Très beau nez de fruits noirs, de fleurs pour un bouquet aromatique et éclatant. Bouche dense et fruitée, des tanins qui se tendent en finale mais une belle acidité d'ensemble. Les tanins sont toutefois un peu massifs sur la fin.  - 90-92

La Galiane  - Margaux - 2018 - Rouge
Nez fermé, un peu alcool. Bouche plus intéressante, des tanins veloutés et frais avec une finale un peu amère et réglisse. - 89-91

Labégorce  - Margaux - 2018 - Rouge
Très boisé, trop boisé ?, le bouquet est dominé par des notes toastées et grillées. En bouche pourtant, le vin reste charnu et fruité, juteux et frais. Malheureusement, toujours ce bois mal intégré et dominant qui vient durcir l'ensemble. Plusieurs années en bouteille suffiront-elles à rendre Labégorce plus élégant ?  - 89-91

Marquis d'Alesme  - Margaux - 2018 - Rouge
Très boisé, des notes d'épices, de cassis. Bouche charnue et précise avec une trame tannique importante, un peu trop, et des tanins structurants. Le boisé est vraiment trop présent dans un millésime qui est pourtant fruité.  - 89-91

Rauzan-Gassies  - Margaux - 2018 - Rouge

Nez légèrement vert, un peu cassis mais restant fermé et timide. Bouche moyennement dense, des tanins un peu accrocheurs pour un ensemble qui peine à se stabiliser.  - 89-91