Philipponnat, l’aristocratie du champagne.

09/11/2018

Charles Philipponnat, heureux propriétaire de la maison de champagne éponyme, est un puits de science. Il connait l’histoire de la Champagne sur le bout des doigts. Rien ne lui échappe. Avec son oeil frisant et son art sartorial particulièrement développé, il incarne à lui seul l’élégante aristocratie champenoise et l’histoire de sa famille installée en pays d’Aÿ depuis 1522.

Publicité


Pour retracer toute cette épopée, l’occasion nous a été donnée de déguster les vins mis sur le marché cette année (que vous trouverez dans le guide Champagnes à paraitre bientôt), mais également la mythique cuvée du Clos des Goisses. 
Le Clos des Goisses est une parcelle de vignes implantée sur de magnifiques coteaux exposés plein sud. Situées à Mareuil-sur-Aÿ, ces vignes affichent des déclivités de près de 45° ne faisant pas démentir l’origine de son nom, en vieux champenois « Gois, ou Goisse » signifiant un coteau pentu. Le vignoble est composé de 14 parcelles et s’étend sur 5 ha 40 avec des vignes de plus de 60 ans. Toujours vinifié sous bois, et désormais produit dans tous les millésimes, le Clos des Goisses ne fait pas sa fermentation malolactique. Résultat, un vin ample, très vineux, à la limite de l’opulence dans certains millésimes avec une capacité de vieillissement magnifique. Pour s’en rendre compte, Charles Philipponnat nous a proposé quatre millésimes de ce vignoble unique. 

Clos des Goisses 1989 
Des notes de fèves de tonka, de chocolat, d’épices et de murier pour un nez complexe et parfaitement maturé. Une grande complexité aromatique. Un Champagne charnu, juteux, plein avec une très belle gestion de l’acidité. S’exprime actuellement sur la longueur avec une finale aérienne. 18,5/20

Clos des Goisses 1999
Un nez minéral de cailloux chauds, de fruits blancs, de grillé et de murier. Fraiche et pure, la bouche s’exprime dans sa vinosité avec une matière imposante, mais noble. Un champagne qui peut encore attendre 10 ans, sans aucun problème, et devenir ainsi encore plus charmeur et racé. 18,5/20

Clos des Goisses 2006 
Un nez de miel, d’amandes, de fruits blancs avec de la générosité et de l’ampleur aromatique. Très légèrement mentholé à l’aération. Charnu, un volume moins conséquent qu’à l’habitude avec de la vivacité et un beau boisé qui apporte un supplément d’âme. 18/20

Clos des Goisses 2009

À découvrir dans le guide Champagnes Gault&Millau à paraitre très prochainement.