Pêché Maison, du filet à l’assiette

Mélisande, formée à l’e-commerce, a monté sa petite entreprise de livraison de poissons frais à domicile. Recevoir un filet de poisson chez soi est désormais possible. Par FSM

Poissonnerie en ligne

Cette jeune femme, après avoir achevé  un stage en atelier de poissonnerie, a eu l’idée de lancer son propre filet de pêche sur l’Hexagone. Disparition progressive des poissonneries en ville, réticence ou impossibilité à sortir de chez soi... l’ont motivée dans cette voie. Le projet de livraison à domicile est né, voir www.peche-maison.fr


Comment ça marche ? 

Le client passe sa commande via le site https://peche-maison.fr/ Péché Maison relaie la commande à ses fournisseurs. Pas de stock, donc pas de gaspillage et une première garantie de fraîcheur du produit. Le poisson passe entre les mains expertes de l’équipe de l’atelier de transformation situé à côté de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. 

S’ensuivent les opérations de nettoyage, découpage, fumage sur place suivant commande et mise sous vide en format de 140g. 

Côté transport, Chronofresh permet un emballage soigné et des temps de transport adaptés au maintien à température minimale. Côté poissons les sole, saumon, lieu noir, cabillaud ou saint-jacques offrent un choix restreint mais sûr. 


 © péché maison. Le dos de cabillaud sous vide est calibré avant envoi


Et l’humain dans tout ça ? 

Développer le site, multiplier les conseils-recettes, et la possibilité d’effectuer des visites virtuelles de l’atelier sont en projet. 

Car il n’y a pas de robot derrière toute cette affaire, mais plutôt de l’humain que préservera peut-être un jour Péché Maison. Le mode de distribution 2.0 vient compléter le modèle courant et permettra à l’atelier de trouver de nouveaux débouchés. Tout est question de maillage, souhaitons bonne chance à cette toute jeune entreprise.


photo couverture © péché maison