Patrick Roger tente une ouverture

08/04/2020

Patrick Roger a de quoi avoir les nerfs en pelote.. car les temps sont durs pour les chocolatiers dont les réserves étaient pleines en vue des fêtes de Pâques.

Publicité

Fini les lapins, cocottes et œufs en chocolat… Patrick Roger a de quoi avoir les nerfs en pelote.. sa création prémonitoire pour les tricoteuses en chocolat, ne sera peut être pas dégustée.. ou peut être que si avec le maintien de son atelier de Sceaux qui va fonctionner au ralenti en vue d’assurer quelques commandes.


Pour les chanceux: 

Posée sur une plaque bien épaisse pour les connaisseurs du noir intense, la pelote se déguste en découpes fines et la friture pralinée noir ou lait, suscitera de nombreuses convoitises. 55€ la pelote

contact : https://www.patrickroger.com/fr/e-boutique/paques


© Patrick Roger