Manger

Pâques chez Michel Cluizel: une création en 3D

Les cloches de Pâques vont bientôt sonner. Pourquoi cet engouement pour la poule aux œufs chocolatés ? Nous avons questionné Michel Cluizel patron et descendant d’une maison qui rassure, reste authentique dans ses choix. Son œuf 2019 en 3 D symbolise par son design, un jeu familial bien rodé de chasse à l’œuf. A vos paniers.

Les chocolats font la Une des devantures des chocolatiers et des pâtissiers. Tout le petit monde de la gastronomie sucrée y va de son œuf, de sa poule ou de son lapin à croquer.


D’où vient la tradition des chocolats, à Pâques ? 

Pâques est une fête traditionnelle familiale. Le jour J est béni pour les enfants. C’est le moment des retrouvailles, les prémices du printemps et la quête des œufs en chocolat. C’est aussi la fête religieuse de la résurrection du Christ. L’œuf en est devenu le symbole par un parallèle établi entre le geste libérateur de l’ouverture du tombeau et le réflexe de naissance du poussin casseur de sa coquille ! 


@pixabay


L’œuf, interdit de consommation par l’Église pendant le Carême, était décoré et offert en cadeau. C’est au 18e siècle, à une époque où le cacao est devenu une denrée plus accessible, qu’il a changé de nature, des commerçants ayant eu l’idée d’offrir des œufs… en chocolat. 


©manufacture-Cluizel


Le « lapin malin », rieur aux rondeurs rassurantes, à croquer des oreilles jusqu’aux pattes reste l’ami des petits. Son concept viendrait d’Allemagne. Le lapin symbolise abondance et renouveau (marque du printemps). Il serait associé aux œufs, suite à un malentendu, nous rapporte l’une des nombreuses légendes sur le sujet : Des enfants ayant trouvé des chocolats cachés dans le jardin par leurs parents, alors qu’un lièvre venait de le traverser, auraient tout naturellement supposé qu’il les avait pondus...


 © Ronan_Le_May Chaîne de production chez Michel Cluizel


Chez Michel Cluizel, poules, lapins, garnitures de cloches ou fritures, sont issus d’une cinquantaine de moulages différents, entièrement conçus sur place. Ils perpétuent la tradition de l’entreprise familiale bien établie. Désormais les enfants de clients devenus eux-mêmes des parents, recherchent les modèles qui ont comblé leur enfance, mais aussi des nouveautés. 


© Manufacture Cluizel


Histoire d’œuf, comment le faire évoluer ? 

L’œuf « caché révélé » est une innovation Cluizel : c’est un œuf en plusieurs parties qui se révèle, suivant l’angle d’observation. Soit il apparait dans son intégralité d’œuf, soit en pièces détachées. Il suffit de le poser sur une table pour le contempler ou le dérober des regards. On parle d’anamorphose. Mais au-delà de sa construction sophistiquée, le chocolat est de qualité, à base de chocolat noir, lait et blanc. 


Garanti qualité, comment apprendre à choisir ? 

L’application Yuca, qui permet de vérifier la composition d’un aliment cartonne, avec des millions de clics. Elle pointe l’intérêt nouveau que portent les consommateurs sur l’origine des produits consommés et leur besoin de transparence quant aux sources. Chez Cluizel le contact direct avec les producteurs de cacao est un principe, la qualité des produits une constante sur lesquels ils communiquent désormais. Des vidéos pédagogiques, donnent la voix aux planteurs. Il est important que les acteurs puissent s’exprimer, pour expliquer et faire évoluer les modèles de production alimentaire. Chez Cluizel encore, cela fait 20 ans que les chocolats sont garantis sans OGM, le moment est propice pour le faire savoir par le biais d’événements pédagogiques. 


© Manufacture Cluizel


Structures pédagogiques et création d’un œuf géant 

Par le biais de stages, apprendre à ressentir des goûts, autres que les incontournables amer, salé, sucré… et apprendre à communiquer ce que l’on ressent est primordial pour Michel Cluizel. « Mettre des mots sur des sensations et les partager c’est donner plus de plaisir et permettre de consommer différemment », nous explique-t ’il. L’apprentissage devrait commencer dans les écoles. 

Michel Cluizel a ouvert un musée à Evreux, où l’on montre aux enfants qu’il existe différents chocolats. Entre un fabricant de hamburger et un plat sophistiqué, il faut savoir à quoi s’attendre et éviter de les comparer. En matière de chocolat, l’approche est identique. Des cours destinés aux chefs leur apprennent à sélectionner les matières premières et à les respecter dans leurs associations. 

Cette année, à Pâques, un œuf d’1m50 sera exposé à l’hôtel Barrière de Deauville, et un jeu-concours permettra à celui qui en devinera le poids, de repartir avec un panier bien garni. Des œufs similaires seront installés dans les vitrines des boutiques Cluizel aux heures d’ouverture, afin que clients et équipes puissent enfin se rencontrer. La cueillette des œufs de Pâques n’est pas près de s’arrêter. 


Adresses boutiques: voir le site

Chocolatrium : avenue de Conches, 27240 Damville 

43 rue des Belles Feuilles, 75116 Paris 

2 rue des Rosiers, 75004 Paris 

201 rue Saint-Honoré, 75001 Paris 

3 rue Tronchet, 75008 Paris 

10 rue Madeleine Michelis, 92200 Neuilly-sur-Seine