Les Hospices de Beaujeau à nouveau en lice en 2020

15/11/2018

C'est un nouveau chapitre qui s'ouvre dans la longue histoire des Hospices de Beaujeu.

Publicité
La Maison François Martenot, implantée en Bourgogne et acteur majeur du vignoble beaujolais, organisera en 2020 avec ses partenaires - la Direction des Hospices et la Cave des vignerons de BEL AIR (Vinescence) - la 211ème Vente aux enchères des vins des Hospices de Beaujeu, dont la dernière édition remontait à 2007. La Maison François Martenot entend redonner ses lettres de noblesse à ce domaine historique et revaloriser les 4 cuvées portant le nom de grands donateurs, notamment le Régnié Cuvée Marquise de Vaudreuil - un Cru du Beaujolais.
La Maison François Martenot, chargée de la distribution des vins des Hospices depuis 2016, a décidé avec ses partenaires de revenir aux fondamentaux.  "Il s'agira d'une vente privée à la bougie - la plus ancienne vente aux enchères de vins au monde - réservée aux acheteurs français et internationaux", explique Benjamin Le Berre, Directeur de la Maison François Martenot. "La vente aura lieu pendant un grand dîner-dégustation, en 2020, sans doute à Lyon. Nous pensons proposer plusieurs lots à la vente : des pépites du Beaujolais, de grands flacons (magnums, jéroboams, mathusalems...) et peut-être des millésimes anciens. On espère réinstaller l'événement comme un incontournable sur l'agenda des acheteurs.

Les fonds récoltés pendant la soirée seront destinés à l'amélioration de la prise en charge des patients souffrant de la maladie d'Alzheimer - qui a été cofinancée dès le début par le produit des vignes - et à la restauration de la Chapelle, un trésor historique inscrit à la Fondation de sauvegarde du Patrimoine ».  

Selon Benjamin Le Berre, « l'objectif est de redonner une belle visibilité aux vins des Hospices de Beaujeu et de le faire redécouvrir aux consommateurs - ils vont être distribués en France, en Foires aux vins en grande distribution et en CHR, ainsi qu'à l'international. Grâce à l'attrait des Hospices et à leur image porteuse de sens, nous voyons revenir les acheteurs vers le Beaujolais
et vers les crus pleins de potentiel comme le Régnié. Nous croyons aussi à l'émergence d'un nouveau segment « Bourgogne Gamay Hospices de Beaujeu » : c'est un joli vin plein de typicité, qui a la carrure pour porter fièrement son blason car il a une vraie identité. »


250 donateurs ont contribué à créer un domaine unique de 81 hectares 
« Les événements à vocation philanthropique font partie de notre culture d'entreprise et au sein du groupe Grands Chais de France, nous avons établi depuis longtemps des relations de partenariat avec les domaines viticoles de plusieurs hospices prestigieux ( Hospices de Beaune, Hospices de Nuits Saint-Georges, Hospices de Beaujeu, Hospices de Strasbourg ), et nous sommes propriétaires de 4 hectares du Domaine des Hospices de Colmar. », souligne Benjamin Le Berre.

« C'est un privilège de pouvoir travailler avec une aussi belle institution que les Hospices de Beaujeu. Notre souhait était de continuer à écrire leur histoire et de replacer le Domaine à son juste rang parmi les grands vins du Beaujolais. C'est pourquoi nous avons décidé d'aider l'hôpital en poursuivant la chaîne caritative initiée par les donateurs depuis le 17ème siècle. Nous allons essayer de perpétuer l'action des 250 donateurs qui ont contribué à la création du domaine».