Événement

Le G&M PoP est pour Juan Arbelaez et les frères Chantzios

Nés avec une cuillère d’huile d’olive dans la bouche, Pierre-Julien et Gregory Chantzios quittent la finance et les claviers azerty en 2009 avec une idée en tête : partager cet elixir du Péloponnèse dont leur productrice de yaya (« grand-mère » en grec) les biberonnait enfants...


Les plus belles toques parisiennes se laissent vite « Grecer » la pâte, emballée par les baumes (extraits d’oliviers Koroneiki parfois centenaires) que les deux frères trimballent à scooter. 

Amoureux des terroirs helléniques, ils complètent leur gamme Kalios de miel de pin, d’origan ou de sauge des montagnes goûtés chez les petits artisans qu’ils rencontrent lors d’odyssées à travers les broussailles calcaires et ensoleillées de la région de Kalamata. Mais la mamie chérie n’a décidément pas fini d’inspirer ces deux héros de la grec-onomie à Paris : épaulés par Juan Arbelaez, un autre golden boy de la gastronomie urbaine, ils viennent de monter un premier restaurant en forme de déclaration. Sous la haute verrière de Yaya, Pierre-Julien et Gregory servent la salade familiale ou tomates, fêta, olives, concombres et oignons rouges s’unissent dans leur plus belle huile d’olive mais aussi du portokalopita, un gâteau à l’orange et au yaourt 100 % garanti secret de yaya... Deux excellentes raisons d’aller se faire voir chez ces Grecs !


©elleatable


©franck_juery


©yayainstagram



©hinalys


©plus-une-miette