La pêche, fruit de Chine

18/08/2018

Chair tendre, noyau dur : s’ils ont fait le plein de chaleur et de soleil les abricots, pêches et compagnie sont très parfumés et très juteux : le plaisir à l’état pur.

Publicité

De la Chine à l'Europe 

La pêche et la nectarine aiment la chaleur. Les botanistes considèrent cette dernière comme une forme à part : il s’agit pour certains d’une mutante de la pêche, et pour d’autres d’un croisement entre la pêche et la prune. En revanche tous sont unanimes sur l’origine de la pêche et de l’abricot. 

En effet, ces deux fruits sont originaires de Chine et non comme leur nom botanique le laisserait supposer (prunus persica pour la pêche et prunus armeniaca pour l’abricot), de Perse ou d’Arménie. 

La diversité des variétés est énorme pour ces trois fruits, et de nouvelles variétés sont constamment créées. L’essentiel de la culture de la pêche et de la nectarine est concentré aux Etats-Unis : les nouvelles variétés arrivent ensuite en Europe. On a longtemps préféré dans le monde les pêches jaunes, mais depuis les variétés de blanches, tout aussi savoureuses ont inondées le marché. 


(c) stevepb/pixabay 


Les abricots, dont la culture principale est le bassin méditerranéen et la Turquie le principal producteur sont également très prisés, notamment en raison de leu teneur élevée en vitamines et substances minérales (carotène, calcium).


(c) couverture flockine/pixabay