La Maison d'Estournel, charme rive gauche

18/05/2021

Escapade simplement chic au cœur du Bordelais, dans l’ancienne résidence privée de Louis-Gaspard d’Estournel.

Hôtellerie & Art de Vivre

Publicité

 

Supplément d’âme

 

Il suffit de quelques instants pour ressentir qu’un intérieur est chargé de l’histoire de ses propriétaires. Ici, on marche dans les pas du fondateur du domaine, Louis-Gaspard d’Estournel, qui a fait ériger cette élégante bâtisse au cœur de son vignoble de Saint-Estèphe. On reconnaît aussi la touche de Michel Reybier, heureux collectionneur de belles adresses - on lui doit notamment la Réserve à Paris, Ramatuelle et Genève. Cet homme de goût, après avoir acquis Cos d’Estournel, transforme la belle demeure en villégiature pour voyageurs avides de découverte et de lieux avec supplément d’âme.

 

Crédit: G-Gardette

 

Bienvenue chez vous

 

A peine arrivé dans le très bel espace ouvert du rez-de-chaussée, on se sent déjà comme chez soi. Le lieu joue les codes d’une maison particulière, telle une résidence rêvée de campagne où l’on se plaît à se retrouver entre amis.

Cheminée magistrale du salon, salle à manger joyeusement conviviale, bibliothèque cosy pour s’échapper du monde...

On oublie ici l’hôtellerie classique pour laisser libre court à un art de vivre en toute simplicité. Au programme : explorer les merveilles du potager, paresser au soleil sur la terrasse avant de se perdre dans le parc, improviser un pique-nique. On revit, on se reconnecte aux autres autant qu’à soi. Et ça fait un bien fou.

 

Crédit: G-Gardette

 

Chambres d’amis

 

Les quatorze chambres et suites s’inspirent de l’esprit bucolique du lieu. Le designer Alex Michaelis y invite matériaux nobles et naturels. Quel bonheur de marcher sur les parquets en chêne massif à l’ancienne... Des touches de lin brut ou de velours habillent l’espace en distillant partout un esprit d’élégance, avec ici et là des clins d’œil discrets à l’univers de la vigne. On ne se lasse pas de la sublime vue depuis la junior suite du premier étage, d’où l’on domine le vignoble et les célèbres pagodes qui rappellent le caractère singulier du Domaine et le goût de Louis-Gaspard d’Estournel pour l’Orient - lui que l’on surnommait le Maharadjah de Saint-Estèphe. Un enivrant voyage immobile depuis sa terrasse.

 

                                                                      Crédit: G-Gardette

 

Aux fourneaux !

 

Dans cette Maison d’Estournel qui porte si bien son nom, les hôtes sont même invités à prendre possession des fourneaux si l’inspiration leur en dit...

Pour ceux qui se laisseront guider par les propositions du chef, la carte célèbre une terre de bons vivants, riche en beaux produits, de la tradition du foie gras à la cueillette de cèpes et truffes, des fraises aux asperges des sables. Le tout, sublimé par un verre de Cos d’Estournel ou des Pagodes de Cos, naturellement. On déguste aussi les (grands) crus du domaine dans la sublime cave – pièce majeure d’une adresse du Bordelais. Il ne reste qu’à trinquer...

 

Crédit: G-Gardette

 

La Maison d’Estournel

Route de Poumeys «Leyssac» 

33180 Saint-Estèphe

05 56 59 30 25 

www.lamaison-estournel.com