Manger

Itinéraires de chef : Poulardes de Culoiseau, les volailles de David Bizet

A la recherche du meilleur pour leurs clients, les chefs ont déniché des artisans, éleveurs, producteurs passionnés qui font des produits exceptionnels. David Bizet (qui vient de succéder à Alain Solivérès chez Taillevent), nous a ouvert son carnet d’adresses. Rencontre par FSM

L’élevage de Culoiseau est le résultat d’un travail familial soigneusement transmis. C’est Eric Poisot, ingénieur de formation, qui dès 1959, crée le premier élevage de volailles et met au point, en concertation avec un ami vétérinaire, un dosage de céréales fabriqué sur place, spécialement conçu pour ses volailles. 

Les poulettes choisies parmi les plus résistantes de l’élevage, nourries à partir de ces compléments alimentaires naturels deviennent des animaux d’excellente qualité. 

Cette souche rustique, élevée jusqu’à maturité pendant 20 semaines (quand les labels en exigent 12) bénéficie de conditions idéales : croissance lente et engraissage naturel vont donner à la chair plus de goût et de moelleux. 

Bénédicte, sa belle-fille, se lance dans le démarchage des grands restaurants pour présenter les animaux. Consécration avec Pierre Gagnaire! qui sera son premier chef-toqué, suivi d’autres pointures de la restauration, comme David Bizet. La poulette de Culoiseau a désormais la plume en poupe. 



© Poulardes de Culoiseau/ Bénédicte a su convaincre les chefs de la qualité de l'élevage


La production s’élève à plus d’une centaine de poulardes par semaine, que suit Bénédicte avec le plus grand soin, allant trier elle-même les bêtes sur le lieu de l’abattage, pour ses clients. La poularde juste rôtie devient ainsi un mets de choix reconnue. 

Mise au point par des francs-tireurs, libres de toute contrainte de fabrication autre que la leur, d’un haut niveau d’exigence, elle est le résultat d’un travail en harmonie avec l’environnement.


contact: 

06 86 75 73 84

© poulardes de culoiseau