Itinéraire Gourmand : Strasbourg , découverte de la Grande île

28/03/2021

Pour la sortie de son nouveau guide Alsace-Lorraine, Gault&Millau vous propose de vous évader le temps de quelques lignes afin de vivre une immersion à Strasbourg pour découvrir les spécifiés culturels et culinaires de cette ville. Vivez l’expérience comme si vous y étiez :

Publicité

Gault&Millau réinvente la balade en France

 

La balade se déroule sous l’angle de la découverte : des produits et des producteurs, des recettes et des cuisiniers, des étals gourmands et des artisans, des hôtels, des hommes, des femmes et des histoires qui font du lien et du sens.

Le pays le plus visité au monde est aussi le premier pour sa gastronomie. Mais cette richesse est faite avant tout de traditions, de terroirs, de spécialités qu’il faut bien sûr préserver en les faisant mieux connaître.

Aux paysages magnifiques et méconnus dont chaque région française est pourvue, des étangs de la Brenne à la forêt de la Joux, du plateau de Millevaches au Cap Corse en passant par Belle-Ile-en-Mer ou la route des vins d’Alsace, Gault&Millau ajoute la visite dans une ferme bio, la dégustation chez le vigneron, l’étape dans un lieu secret…

 

Chemin faisant, nous vous livrons les meilleures adresses - restaurants, commerces de bouche, producteurs, hébergements - sélectionnées sur le terrain par nos enquêteurs et spécialistes. Chaque itinéraire est préparé pour une journée ou deux en voiture, un peu plus à vélo. Il évite bien sûr les grands axes et fait redécouvrir la fabuleuse beauté de nos campagnes, de nos forêts, de nos collines, de nos montagnes et de notre littoral.

Dans chaque guide province vous retrouverez trois itinéraires, dont un, dans une des villes de la région, est à découvrir à pied

 

Un extrait du premier itinéraire gourmand : Strasbourg

 

Itinéraire gastronomique de 4km 

 

 

 

« C’est le prodige du gigantesque et du délicat. J’ai vu Chartres, j’ai vu Anvers, il me fallait Strasbourg. »

Ainsi parle Victor Hugo de la cathédrale de Strasbourg au cours de son voyage en Alsace, émerveillé devant la flèche puissante de ce magnifique édifice de grès rouge, véritable phare pour toute une région et centre de la capitale où chacun revient toujours. On admire les vitraux, la chaire et les grands orgues, ainsi que le chœur roman.

 

 

Ce sera donc notre point de départ pour partir à la découverte de cette ville au cœur fidèle, l’un des plus beaux et des plus pittoresques de notre pays. Les rues, souvent piétonnières, y ont des noms médiévaux et évocateurs, les canaux dessinent un entrelacs vénitien qui s’accorde à la pierre rouge et aux maisons fleuries, à oriels et colombages, parfaitement entretenues par des habitants si justement fiers de la beauté de leur ville.

 

Nous quittons la place en passant par la célèbre Maison Kammerzell pour rejoindre la typique rue des Orfèvres. Une première incursion dans ce qui fait aussi la richesse de Strasbourg : sa gastronomie, ses traditions culinaires, alimentées par de superbes commerces de bouche et ses winstubs.

 

 

3 restaurants pour déguster les spécialisées Alsaciennes

 

Pour déjeuner, 3 possibilités s’offrent à vous. Il y a le fameux « Hailich Graab », le Saint-Sépulcre, maison mythique qui aligne dans un décor préservé le catalogue si appétissant des populaires winstubs : presskopf, tarte à l’oignon, fleischnacka, lawerknepfle, coq au riesling, wädele, jarret à la bière, spaetzle sans oublier la choucroute et le kougelhopf final.

 

 

Armez-vous d’un gros appétit ou restez plusieurs jours, car juste à droite, rue du Chaudron, voici la Winstub Le Clou, dont le baeckeoffe est réputé, et puis juste au bout, faisant le coin de rue du Sanglier, le mythique Chez Yvonne, véritable emblème de la winstub strasbourgeoise avec son incroyable décor, ses boiseries et tissus kelch , son ambiance, son presskopf et son « Mannerstolz », ce qui se traduit par « la fierté de l’homme », sans qu’il soit tellement utile de préciser qu’il s’agit d’une longue saucisse…

 

 

Si vous avez fait les trois repas dans ces trois beaux endroits, la promenade peut continuer gaiement : revenez rue des Orfèvres par la rue du Chaudron. Au 22, le très réputé Pascal Caffet et ses pâtisseries, et de l’autre côté, au 9, de la maison Naegel à la belle boutique. En remontant la rue, voir la fameuse crèmerie Lorho, qui fournit des fromages à toutes les grandes tables d’Alsace.

Un peu plus loin, c’est la boulangerie Westermann, que cette famille de grands cuisiniers, Antoine, le papa et aujourd’hui Eric, son fils, dont la très belle maison Buerehiesel brille toujours de mille feux au sein du Parc de l’Orangerie, entretiennent avec passion. Le pâté en croûte est toujours une merveille, mais aussi toute la viennoiserie et le kougelhopf, salé ou sucré.

 

 

Nos enquêteurs experts vous proposent une liste de plus de 40 adresses avec : des restaurants toqués, des artisans des métiers de bouche sélectionnées, des hôtels référencés, des monuments culturels à visiter.

 

Afin de découvrir la suite de notre itinéraire gourmand sur Strasbourg et l’ensemble des itinéraires proposés en Alsace Lorraine, rendez-vous sur notre e-boutique où vous retrouverez ce nouveau guide qui vous accompagnera dans ces belles escapades gourmandes.