MangerPartenariat

Interview de Laurent Hébert, 3ème prix Goût et Santé Artisans MAAF

Laurent Hébert, Artisan Boulanger-Pâtissier à Dinan (22), a gagné le 3ème Prix Goût et Santé Artisans MAAF 2016 avec son « Bun’s végétarien ». Un sandwich original à la farine d’épeautre allégé en sucre et en matières grasses mais pas en vitamines ni en fibres, grâce au fromage blanc et aux légumes de saison. Déjà un hit dans sa boulangerie.

Gault&Millau: Le métier de boulanger-pâtissier est une vocation?


Laurent Hébert : Oui, c’est une vraie passion depuis l’âge de 3 ans. J’ai toujours voulu fabriquer du pain et des gâteaux. J’ai passé un CAP de  Boulanger puis de Pâtissier. En 1988 j’ai obtenu le titre du Meilleur Apprenti de France. Je suis d’abord entré chez Lucien Peltier à Paris, puis chez Fauchon à l’époque de Pierre Hermé. J‘ai travaillé un peu à Genève avant de devenir Chef Pâtissier chez Philippe Renault près de Dinard. J’en suis parti au bout de 15 ans pour créer ma propre boulangerie pâtisserie il y a un an. Il s’agit d’une entreprise familiale. Nous sommes 15 en tout. Ma femme assure notre comptabilité et deux de mes fils sont en contrat d’apprentissage à la maison. J’ai suscité des vocations. 



Gault&Millau: Quelles sont les réalisations professionnelles dont vous êtes fier ?


Laurent Hébert : Avec mon apprenti, nous avons obtenu le meilleur Macaron de France en 2012 au salon du Chocolat de Vannes avec Philippe Renault. Et nous avons fini prix du jury du Prix Goût et Santé Artisans MAAF 2007.


Gaults&Millau: Quels sont vos projets? 


Laurent Hébert : Nous avons racheté une entreprise très connue dans la région. Prendre cette boulangerie pâtisserie représentait un challenge. Succéder à nos prédécesseurs n’était pas évident. Ce prix va nous aider.


En savoir plus sur le prix Goût et Santé Artisans MAAF