Boire

Du pinot noir en beaujolais

Du pinot noir en beaujolais, c'est redresser l'histoire dans ce qu'elle a de plus traditionnel. Et pourtant, un homme a osé !

On veut bien croire Louis-Fabrice Latour lorsqu'il affirme que la région des Pierres Dorées, en Beaujolais, est « la plus belle région de France ». Surnommée la « petite Toscane Beaujolaise » grâce à ses vallons et ses pierres ocres, cette terre s'exprime à merveille dans une vision lumineuse et vivante de paysages fabuleux.

C'est donc dans cette partie sud du Beaujolais, à 40 kilomètres au nord-ouest de Lyon, que la Maison Louis Latour a implanté en 2012 quelques hectares de pinot noir en terre de gamay.

Alors que Philippe le Hardi bannit en 1395 le gamay de Bourgogne, c'est aujourd'hui un bourguignon qui vient implanter du pinot noir en Beaujolais. Le prix des terres ayant flambé, la demande augmentant toujours, il fallait bien trouver des sources potentielles pour continuer le développement de la Maison Louis Latour.

Il faut dire que la maison Louis Latour et le Beaujolais, c'est une histoire d'amour. Cette implantation beaujolaise suit l'acquisition en 2011 du Château des Labourons, une propriété de 18 hectares dans le cru de Fleurie, le point d'orgue d'une stratégie d'acquisition commencée en 2008 avec le rachat de la Maison Henry Fessy. Même si le prix d'un hectare peut varier de 40 000 Euros dans l'appellation contrôlée Régnié pour aller jusqu'à 120 000 Euros en appellation contrôlée Fleurie, c'est tout de même 10 fois moins cher qu'en Bourgogne où le prix de la terre explose.

Et même si le pinot noir s'exprime à son optimum sur les terroirs argilo-calcaires de la Bourgogne viticole, il est également à son aise sur les terroirs schisteux et calcaires du Beaujolais, ce qui en fait un beau palliatif pour satisfaire la demande toujours exponentielle de pinot noir. « Il y a une forte demande pour le pinot noir et la Bourgogne ne peut pas fournir » assure Louis-Fabrice Latour dans un entretien à un média anglais. « Je suis un fervent défenseur du pinot noir dans le sud du Beaujolais » assène t-il au cas où le message ne serait pas passé correctement.

Ainsi, profitant de la nouvelle entité Coteaux Bourguignons où il est possible de produire du pinot noir en terre beaujolaise, la Maison Louis Latour produira cette nouvelle cuvée, le 2015, à environ 12 000 bouteilles qui seront commercialisées autour de 13 Euros l'unité chez les cavistes. Et il est vrai que pour un premier jet, c'est une réussite.


Louis Latour – Les Pierres Dorées – Coteaux Bourguignons – 2015

Très floral, gourmand, beaux arômes de pinot noir pur. Droiture et rectitude en bouche, de l'allonge, pas trop de volume mais un parti pris totalement dédié aux fruits. Gourmandise à tous les étages. Un vin canaille qui ira parfaitement avec des plats bistrotiers ou de la pop cuisine. - 15,5