Style

Degrenne, fête son 70e anniversaire

Voilà une belle réussite dans la durée pour une maison qui a su renaître. La ferronnerie artisanale paternelle ayant atteint son ultime chemin, Guy Degrenne a lancé le concept des couverts en inox. La conquête qui a traversé les décennies, a laissé au bord de la table les couverts en étain, fer étamé ou argent… par Paula

Il faut en prendre de la... Grenne 

Du couteau à la fourchette, l’entreprise reste à la pointe de l’art de la table qu’elle a révolutionné. Des designers réputés comme Starck ont accompagné la marque et dessiné des pièces fameuses. La tendance est aux formes épurées, contemporaines et de belle facture. En hommage à ce bel héritage, la maison retravaille des pièces qui ont contribué à sa réputation comme les couverts Normandy et la théière Salam. 

En 1987, la diversification a consititué un nouveau cap, après la revente de l'entreprise à la Holding Table de France. Désormais la vaisselle vient compléter la production des couverts, en partie réalisée à Limoges (à Pierre-Buffières) qui bénéficie d'un solide savoir-faire en matière de porcelaine. Suivront la fabrication de verres et d'articles de cuisine diversifiés...





Des chiffres pour une fête

3 usines 

85 pays 

70 ans de reprise en mains

300 points de vente 

750 collaborateurs 

1400 références 

71,5 millions d’€ de chiffre d’affaires


photos © Degrenne