Décès de Gérard Basset, l’un des hommes les plus aimés du monde du vin

17/01/2019

Gérard Basset, l'un des plus grands professionnels du vin au monde, est décédé ce matin entouré de sa famille.

Publicité
Gérard Basset a été le premier et reste la seule personne à avoir obtenu le titre de Master of Wine, un titre de Maître sommelier, MBA Wine Business et MSc de l'Organisation Internationale de la Vigne et du Vin, en même temps que le Master Sommelier, ce qui constitue un défi insurmontable. Le couronnement de sa carrière a eu lieu en avril 2010, lorsqu'il a remporté le Championnat du monde des sommeliers, confirmant ainsi ses multiples capacités. Ce nombre a encore augmenté lorsque il a reçu l'Ordre de l'Empire britannique à l'occasion de l'anniversaire de la Reine en 2011 pour services rendus à l'hôtellerie et à la restauration.

Il est né et à grandit en France. Gerard a d'abord suivi une formation de chef cuisinier, mais s'est lancé dans une carrière de sommelier lorsqu'il est arrivé au Royaume-Uni dans les années 1980. Peu de temps après, son talent prodigieux a attiré l'attention du commerce du vin avec des récompenses pour le Sommelier britannique de l'année, le Meilleur Sommelier international pour les vins français et le Meilleur Sommelier d'Europe.

Parallèlement à son succès dans la compétition, un empire d'affaires en pleine croissance s'est formé, avec l'Hôtel du Vin, dont il était l'un des associés fondateurs, et TerraVina, qui est devenu plus récemment Spot in the Woods, l'entreprise étant adaptée à son état de santé et à son désir de s'installer dans la New Forest. On se souviendra surtout de lui comme mentor et formateur d'une génération de jeunes sommeliers qui ont fait appel à son expertise et à ses conseils pour lancer leur carrière.

Son épouse, Nina : "Alors que nous sommes dévastés de devoir dire au revoir à Gérard pour la dernière fois, nous puisons notre force dans les messages aimables que nous avons déjà reçus des nombreuses personnes dont il a touché la vie. Il a livré une bataille courageuse contre le cancer et nous sommes réconfortés qu'il soit mort à la maison entouré de sa famille et qu'il soit maintenant en paix. Romané (son fils - NLDR) et moi sommes profondément reconnaissants du soutien que nous avons reçu de la part de nos amis du monde entier, y compris les nombreux acteurs de l'industrie du vin et de l'hôtellerie, et de savoir que Gérard était si aimé de tous ceux qui l'ont connu."