Charly et la poissonnerie

La poissonnerie Lacroix est toujours en effervescence grâce au pétillant Charly Hanafi. Jamais à court d'idées il fait bouger son quartier. Le 1er avril est le jour des faux reportages, nous avons toutefois rencontré le vrai Charly. Par FSM

Ce poissonnier hors norme est avant tout un homme de cœur, un puriste et un artiste qui coiffe différentes casquettes. Cet homme de la nuit s’est reconverti il y a plus de 20 ans dans le métier cher à ses grands-parents (pêcheur pour l’un et vendeur pour l’autre). C’est à l’époque de sa jeunesse que remonte son attirance pour le produit. 


Un ambassadeur hors pair

Passionné par ce qu’il fait, il enseigne aux enfants, par le biais des écoles maternelles, ce qu'est un poisson, leur apprend à les connaître, leur communique l’envie de consommer suivant la saison. Quoi ? comment ? pourquoi ? 

Il donne des cours de préparation de poissons en collaboration avec les restaurateurs voisins comme Pierre Sang, Pépito ou Cru qui proposent des cours de cuisine. 

Performer, il est contacté par des musées du monde entier pour faire de son activité une prestation. Il achète, aménage son stand, prépare et vend des poissons dans un lieu culturel, suivi par la presse, reçu par l’ambassade du pays. Il deviend le démonstrateur  du savoir-faire de l’artisanat français. Brésil, Guatemala, Corée du sud…. La rue Oberkampf s’expatrie pour 24h de performance top chrono. 



Médaillé par la ville de Paris, primé au concours de « meilleur écailler européen », médaillé par le syndicat des poissonniers, félicité par la maire de Paris pour l’ensemble de ses initiatives, notamment celle des Heures Heureuses de Paris qui permettent sur 3 jours de manger des tapas et boissons à partir de 2 € dans des bars et restaurants sélectionnés sur un passeport. Pour Charly, les initiatives doivent s'intégrer dans un cadre populaire. 


Un homme de convictions

Il aide les artistes en devenir en organisant une exposition thématique chaque mois dans la poissonnerie, organise des vernissages. Vinaigrette, vous avez déjà entendu perler ? c’est lui encore qui réalise des lancements ultra festifs, organise des repas une fois par semaine pour récolter des fonds pour eux. 



Il parraine une association (Carillon) qui vient en aide aux SDF. Il est partout, sur tous les fronts, l’infatigable reste intarissable.


Un homme engagé

Charly n’en oublie pas pour autant son métier de poissonnier. 

S’il se couche tard, il se lève aussi très tôt le matin pour s’approvisionner à Rungis de petits bateaux. Ne prend que le meilleur, que les poissons de saisons et refuse de vendre les espèces en voie d’extinction. Il est signataire actif d’une charte émanant du gouvernement européen de la pêche qui dénonce les risques de disparition des espèces comme le mérou, le thon rouge, l’empereur ou la raie… 



Ses produits sont de qualité, merlans, soles, saint-jacques, le cabillaud Skrei (la Rolls Royce de la mer) sont proposés dans toute leur fraîcheur. Son étal est petit mais de choix. Le poisson est préparé à la dernière minute, les coquillages ouverts juste avant livraison. 

Charly aime les gens et la vie et nous on aime Charly, aussi.


contact: Poissonnerie Lacroix, 

44 rue Oberkampf, tél.: 01 47 00 93 13


photos © Solanie Chaillon