Style

Balzac, écrivain sous caféine

Figure emblématique de la littérature française, Honoré de Balzac est également resté dans l'Histoire comme le consommateur français de café le plus mythique.

S

i la passion de Balzac pour le café était absolue, elle n'en a pas moins alimenté au fil du temps d'invraisemblables spéculations et suscité de nombreuses inexactitudes biographiques.

Dans cet ouvrage, Jean-François Nebel, président de l'Institut Français de Caféologie, apporte un nouvel éclairage sur la véritable relation que Balzac entretint avec le café, naviguant entre caféophilie, caféomanie et caféinisme. 


Preuve de l'importance du café dans la vie de l'écrivain réaliste, il représentait 11 % de ses dépenses annuelles courantes ! Balzac buvait entre 17 et 25 tasses par jour. Chaque page de la Comédie Humaine lui aura fait avaler entre 3 et 5 tasses de café...

Au gré des anecdotes et des faits historiques, Jean-François Nebel convie le lecteur à un voyage inédit dans les antres de la "fabrique d'écriture" du Maître, une tasse de café après l'autre, au plus profond de son intimité, de sa sensibilité et de ses humeurs. 



Les secrets du café mythique d'Honoré de Balzac, Jean-François Nebel. Éditions Historiae. 19,50 euros.