Manger

1988,1998,2008 : retour sur 30 ans de "cuisinier de l'année"

Alors que l’on s’apprête à vous dévoiler le lauréat du titre de « cuisinier  de l’année 2018 », on regarde avec nostalgie les années écoulées et on se replonge sur le parcours des lauréats de ces 30 dernières années. Voyage dans le temps…



1988 : Michel Bras, Lou Mazuc à Laguiole (Aveyron)


Le tout premier cuisinier de l’année, c’est lui, Michel Bras ! Cet herboriste, amoureux de na nature et des hauts plateaux de l’Aubrac propose au Lou Mazuc, l’hôtel restaurant familial qu’il a repris, une cuisine inventive qui ne ressemble à aucune autre. Précurseur de la cuisine végétale, Michel Bras s’est inventé tout seul et a propulsé le restaurant sur la liste des meilleures tables du monde.

Cette rencontre du vieux terroir et de l’imagination subtile de Michel rapporte au Lou Mazuc la note de 19.5/20 et 4 toques.


 

1998 : Jacques et Laurent Pourcel, le Jardin des Sens à Montpellier (Hérault)


La France est championne du monde et les jumeaux Pourcel règnent sur le Jardin Des sens à Montpellier. Autant similaires que différents, Jacques et Laurent Pourcel réalisent une cuisine spirituelle et sensuelle et s’assemblent à la perfection. Alors que l’un sublime les produits de la mer, l’autre révèle les saveurs de la viande dans un feu d’artifice de saveurs languedociennes et méditerranéennes.

Cette année-là,  les combinaisons savantes et parfaitement maîtrisées. du Jardin des sens obtiennent une note de 18/20 et 3 toques.

 


2008 : Jean-Luc Rabanel, l'Atelier Rabanel à Arles (Bouches-du-Rhône)


2007 a été L’année Rabanel ! Depuis sa cuisine ouverte, Jean-Luc Rabanel peaufine chaque assiette servie dans son Atelier. Partant de produits bio, le chef propose des compositions inédites et imprévisibles pour un moment fabuleux à table pour 70€. Cette année-là, sa vision libre et moderne est récompensée par une note de 17/20 et 3 toques.


2018 : …

Le suspense reste entier quant au nom du « cuisinier de l’année 2018 ». Rendez-vous à a sortie du guide Gault&Millau 2018 pour le découvrir.